De nouvelles stratégies pour la promotion de l’emploi

De nouvelles stratégies pour la promotion de l’emploi

Le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales,  Nizar Baraka a appelé les pays africains à «mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour le développement économique et la promotion de l’emploi, à l’instar de la politique poursuivie au Maroc sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI».
Dans son allocution devant la 3ème Conférence conjointe des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique, qui a ouvert ses travaux lundi à Lilongwe au Malawi, M. Baraka a souligné que cette politique menée par le Royaume s’articule autour de cinq axes, dont le premier consiste en le renforcement de la croissance endogène à travers le lancement de grands chantiers d’infrastructures structurants, l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages, notamment les plus modestes à travers l’augmentation des revenus, une meilleure maîtrise de l’inflation et la promotion de la protection sociale. Quant au deuxième axe, il concerne la diversification du tissu économique et des marchés, a indiqué le ministre, rappelant, à cet égard, l’expérience du Maroc qui a pu définir et développer les métiers mondiaux nouveaux, tels que l’automobile, l’offshoring et l’aéronautique. Pour ce qui est du troisième, il porte sur le développement des petites et moyennes entreprises (PME).
A ce propos, M. Baraka a rappelé l’intérêt particulier que porte le Maroc à ce secteur en renforçant la capacité de gouvernance des PME, en développant des contrats de croissance (Imtiaz et Moussanada) et en facilitant l’accès au financement à travers la mise en place de systèmes de garantie. Le quatrième axe est relatif à la mise en place de politiques proactives de l’emploi qui s’articulent autour du recyclage des ressources humaines pour une meilleure intégration dans le marché de travail.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *