Débat : Vers la fin d’un mythe

M. M’hamed Grine, membre du bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme, a affirmé que l’annonce dernièrement de la fermeture du bureau des séparatistes à Damas a été accueillie avec « une grande satisfaction » par les milieux politiques marocains, toute tendance confondue. M. Grine, en visite à Damas, a souligné, lors d’une rencontre avec M. Moutiib Channane, membre de la direction du parti Baas au pouvoir en Syrie, que cette fermeture ne fait que confirmer un état de faits existant depuis longtemps.
L’initiative de la Syrie s’ajoute ainsi à celles de plusieurs pays de par le monde, ayant retiré leurs reconnaissances de la fantôme RASD. C’est dire que la thèse des séparatistes, soutenue par des milieux hostiles à l’intégrité territoriale marocaine, part en lambeaux. Les manoeuvres qu’ils ne cessent de mettre en action pour berner l’opinion publique internationale, au moment où toutes les forces éprises de paix multiplient les efforts en vue de mettre un terme à ce conflit artificiel, ont démontré leur limite. La seule voie qui leur reste est de regagner la mère patrie en réponse à l’appel royal « la patrie est clémente et miséricordieuse » .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *