Déchets ménagers: Jusqu’à 1.000 tonnes de collectés à Fès chaque jour

Déchets ménagers: Jusqu’à 1.000 tonnes de collectés à Fès chaque jour

La société délégataire du service de collecte de déchets ménagers qui emploie quelque 1.160 personnes gère le secteur du ramassage des ordures à Fès moyennant une enveloppe budgétaire annuelle de 138 millions de DH, a indiqué la commune urbaine en marge d'une rencontre qui a réuni récemment le maire, Driss Azami Idrissi et le directeur général de cette société.

Cette rencontre a permis de procéder à la mise en place d'un plan d'action visant notamment l'amélioration de la qualité du nettoiement et de la collecte des ordures dans les six arrondissements de la ville, outre l'éradication des bacs en galvanisé ainsi que l'introduction des bacs à papier dans les établissements scolaires.

D’après président de la commune urbaine de Fès, la société est appelée à multiplier des rondes et régler les problèmes les plus apparents de malpropreté en particulier dans des secteurs stratégiques ciblés, en donnant la priorité aux quartiers défavorisés, tel que défini au décret d'agglomération, notamment : les quartiers surpeuplés ou les règles de propreté ne sont pas respectées, les principales artères commerciales et les sites les plus fréquentés par les touristes.

M. Azami, qui a appelé à l'application de la règle «pollueur-payeur», a tenu à préciser que la commune devra, elle-aussi, numéroter les rues, aménager les parkings, organiser les marchands ambulants, lutter contre les souks clandestins et aviser, avertir et pénaliser les producteurs de déchets ou gravats.

Pour sa part, le directeur général de la société délégataire du service de collecte de déchets ménagers, Aziz El Badraoui, a souligné la volonté de la société de ne ménager aucun effort pour renforcer la communication tous azimuts, la collecte de nuit notamment dans les principaux arrondissements de la ville et assurer ainsi une amélioration structurelle du service.

Par ailleurs, la ville de Fès est déjà dotée d'une décharge publique contrôlée, qui constituait une première au niveau national voire au niveau de l'Afrique et ce, dans la gestion moderne des déchets solides tout en permettant la préservation de l'environnement de la région.

Cette décharge, située dans la commune Aîn Beida traite quelque 900 tonnes de déchets solides par jour dont près de 700 tonnes d'ordures ménagères.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *