Découverte d’un cadavre à Sidi Kacem

Le 25 décembre dernier, la police judiciaire de Sidi Kacem a découvert dans la euviroux de la ville, le cadavre d’un vagabond portant plusieurs blessures.
Après investigations, il s’est avéré que la mort de la victime remontait au 22 du même mois, lorsqu’il était en compagnie des ses camarades. Les trois amis étaient sur la route de Fès en train de se droguer. Et quand la quantité de la drogue était consommée, le plus fort s’empare seul d’un morceau de haschich. Début du conflit. Les deux autres le descendent par terre en lui donnant des coups mortels avec un bâton garni de fer.
Les deux énergumènes quittent les lieux. L’un rentre chez lui. L’autre se ravitaille de nouveau et retourne pour s’assurer de la mort de leur copain et dissimula son corps.
Après la découverte du cadavre, les éléments de la police judiciaire de Sidi Kacem mettent hors d’état de nuire les deux criminels. Ils devaient être déférés devant la cour d’appel de Kénitra le 28 décembre 2001.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *