Dell inaugure la salle informatique du centre de l association Bayti à Aïn Chock

Dell inaugure la salle informatique du centre de l association Bayti à Aïn Chock

Dans le cadre de l’initiative «Dell Powering the Possible», Dell a inauguré, mercredi dernier, la salle informatique du centre de l’association Bayti à Aïn Chock. Cette initiative vise à soutenir la jeunesse marocaine et à améliorer son insertion sociale grâce aux nouvelles technologies de l’information. Pour aménager cette nouvelle salle informatique, Bayti a pu bénéficier d’un soutien financier d’une valeur globale de 306.610 dollars (2.308.707 DH) dont 41.572 dollars (364.819 DH) en équipement. Concernant cette donation, Jaouad Chouaib, président de l’association, a déclaré que «le partenariat Bayti-Dell représente un partenariat exemplaire noué entre le monde associatif et le secteur privé. Grâce à ce projet, l’association Bayti a pu offrir un espace d’échange et de renforcement des capacités aux jeunes en situation difficile». Même son de cloche du côté d’El Mostafa Obbade, directeur des ressources humaines et codirecteur du site Dell, qui considère que l’initiation au monde de l’informatique représente en elle-même et en quelque sorte une insertion sociale eu égard à ses multiples retombées positives. «Dell considère l’éducation et l’insertion sociale, grâce aux technologies de l’information et de communication (TIC), comme essentielles pour ouvrir aux jeunes les portes d’un avenir plus prometteur. Aider à préparer une génération de jeunes en libérant leur potentiel grâce à l’éducation et la technologie est notre façon de transformer cette promesse en réalité et de réitérer notre engagement envers le Maroc. Nous sommes convaincus que l’association Bayti saura nous accompagner dans cette démarche», souligne M. Obbade. Par ailleurs, Bayti n’est pas le seul organisme et association qui bénéficie du «Dell Powering the Possible». Trois autres ONG ont été choisies pour profiter de ce programme, à savoir SOS villages d’enfants Maroc, Unicef Maroc et Al Fath. Ces ONG ont reçu, depuis le lancement de ce programme en 2009, une subvention d’un montant global de 2 millions de dollars destinée à améliorer l’accès aux nouvelles technologies au Maroc et aider les jeunes à acquérir les compétences et aptitudes nécessaires pour poursuivre une carrière professionnelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *