Démantèlement d’un réseau d’émigration clandestine

Les éléments de la Brigade anti-émigration clandestine et la Brigade criminelle de la Police judiciaire de Nador, ont démantelé un réseau d’émigration clandestine vers l’Italie.
Tout est parti d’une information, selon laquelle une bande installée à Berkane miroitait l’Eldorado européen contre espèces sonnantes et trébuchantes (entre trente et cinquante mille dirhams) aux candidats au départ. L’enquête n’a eu aucun mal à aboutir à l’arrestation du chef du réseau, intercepté dans sa voiture entre Berkane et Nador, en compagnie de trois rêveurs de l’Eldorado. La police a en outre mis hors état de nuire trois autres membres du réseau surpris, eux, aussi, en compagnie de candidats à l’émigration clandestine.
L’enquête policière a révélé, par ailleurs, que les membres de ce réseau recouraient à la falsification des passeports et des visas pour permettre à leurs clients de quitter le territoire marocain sans le moindre problème. Les neuf mis en causes sont poursuivis pour faux, usage de faux, escroquerie et incitation à l’émigration clandestine, par procureur du Roi près le tribunal de première instance de Nador. D’autres éléments de ce réseau sont encore en cavale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *