Démocratie et participation

La Fondation de France a lancé au Maroc son programme «Fonds pour l’expertise participative» (FEP), visant à faciliter l’accès des ONG, des associations et des collectivités locales à une expertise de qualité, leur permettant de développer leur autonomie.
Lors d’une conférence de presse tenue lundi à Rabat, Jean Claude Fages et Patrice Blanc, respectivement responsable du programme « Solidarités internationales » de la Fondation et président du comité de pilotage du FEP-Maroc, ont souligné que le Fonds souhaite apporter un soutien aux expertises demandées et définies par des associations, des ONG ou des collectivités locales, en vue de renforcer leur structuration et leur autonomie et d’améliorer concrètement le fonctionnement de leurs structures.
Le Fonds pour l’expertise participative Maroc est un dispositif expérimental étalé sur 3 ans renouvelables, qui se donne pour objectif d’aider les associations et les collectivités locales à mieux fonctionner. Le FEP Maroc souhaite soutenir les ONG et les associations dans le recours à une expertise qui réponde à leurs besoins. L’aide consiste à mettre un financement à la disposition des structures demandeuses, ainsi qu’à fournir des services de soutien, en amont et en aval de la demande d’expertise. Le montant de l’aide est de 230.000 euros par an. Durant la première année de son lancement au Maroc, ce programme sera limité aux ONG et associations, l’année 2003 étant une année électorale au Maroc et les collectivités locales ne pourront alors en bénéficier qu’à partir de l’année prochaine, ont indiqué les responsables de la Fondation.
La Fondation de France est un organisme privé de droit français, reconnu d’utilité publique. Elle encourage le mécénat des particuliers et des entreprises dans le but de favoriser le développement et l’organisation du tissu associatif en France et à l’étranger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *