Démocratie participative: La société civile à Laâyoune sensibilisée

Démocratie participative: La société civile à Laâyoune sensibilisée

Organisée par le ministère chargé des relations avec le Parlement et la société civile, cette rencontre vise, à l’image des éditions précédentes, à réaliser un certain nombre d’objectifs, dont la sensibilisation des associations aux évolutions et contenus des nouvelles lois organiques portant sur la société civile, en particulier celles relatives à la démocratie participative.

Selon un communiqué des organisateurs, ces rencontres visent à accompagner les associations pour assurer leurs nouveaux rôles constitutionnels et les impliquer dans la mise en place des mesures gouvernementales, notamment celles visant à garantir la transparence de l’aide publique destinée au financement des programmes et projets des associations.
Cette rencontre a porté sur plusieurs axes dont «La démocratie participative à travers les nouvelles lois organiques» et «La démocratie associative et la consolidation du partenariat entre l’Etat et les associations de la société civile», outre des ateliers thématiques encadrés par des experts, professeurs universitaires et cadres du ministère.

Il s’agit également de permettre aux associations de prendre connaissance des réalisations enregistrées dans le cadre du dialogue national sur la société civile et de la méthode d’établir des pétitions et motions aux niveaux local et national.

Les participants à cette rencontre consacrée à l’écoute et à l’échange d’idées et d’expériences ont également mis en avant les nouveaux rôles que confère la nouvelle Constitution aux associations de la société civile à travers leur participation dans la gestion des affaires publiques particulièrement les articles 12 et 13. Ces derniers ont également débattu de l’apport des associations de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra en matière de développement local.

Selon eux, la démocratie participative est un maillon du processus d’édification de la démocratie au Maroc ayant pour objectif la création d’une complémentarité fonctionnelle avec les niveaux de la démocratie représentative locale, provinciale, régionale et nationale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *