Dépistage du cancer du sein : Un million de Marocaines ciblées

Dépistage du cancer du sein : Un million de Marocaines ciblées

La  campagne nationale officiellement lancée

Grâce au dépistage, de nombreux cancers du sein peuvent être décelés à un stade précoce et ce niveau de détection permet d’atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement la lourdeur et l’agressivité des traitements appliqués.

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers, a procédé mardi à Rabat au lancement de la campagne nationale de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Axée autour du message «Le dépistage précoce sauve la vie», cette campagne qui a débuté le 22 novembre se poursuit jusqu’au 11 décembre. Elle a pour objectif d’inciter les femmes âgées de plus de 40 ans à se faire dépister avant qu’il ne soit trop tard. Grâce au dépistage, de nombreux cancers du sein peuvent être décelés à un stade précoce et ce niveau de détection permet d’atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement la lourdeur et l’agressivité des traitements appliqués.

Cette opération vise la participation d’un million de femmes âgées entre 40 et 69 ans.

Une importante campagne médiatique (spots TV, radio, affiches, dépliants dans les centres de santé, les cabinets médicaux et les hôpitaux) a été déployée afin de banaliser le dépistage.

Grâce à cette opération, les femmes peuvent se faire dépister gratuitement dans tous les centres de santé qui sont ouverts de 8h30 à 16h30 du lundi au vendredi.

A l’occasion du lancement de cette campagne, il a été procédé à l’illumination de la muraille de la porte Bab Zaers. Et simultanément, d’autres monuments et bâtiments seront éclairés en rose jusqu’au 11 décembre, notamment la wilaya de Casablanca, les gares ONCF de Rabat Ville et Casa-Port, la Tour Maroc Telecom à Rabat, et le siège de la Banque Populaire à Casablanca.

Un nouveau centre de détection à Taza

SAR la Princesse Lalla Salma a procédé, le 22 novembre à Taza, à l’inauguration du Centre de détection précoce du cancer du sein et du col de l’utérus. La création de ce nouveau centre est le fruit d’un partenariat entre la Fondation, le ministère de la santé et un mécène de la région. La réalisation de ce projet, étalé sur une superficie de 365 m2, a nécessité une enveloppe budgétaire de 3,5 millions DH. Les ressources humaines et le fonctionnement sont assurés par le ministère de la santé.

Cette nouvelle structure est composée d’une salle d’accueil, d’une grande salle d’attente, de deux salles de consultation pour le dépistage et le diagnostic des cancers du sein et du col, d’une salle de colposcopie avec une salle d’observation, d’une salle de mammographie, d’une salle d’échographie, d’une pharmacie et de deux bureaux. Elle permettra d’assurer 6.000 consultations par an pour le dépistage et le diagnostic précoce des cancers du sein et du col utérin.

7.000 nouveaux cas par an

Au Maroc, environ 30.000 personnes sont affectées chaque année par le cancer. Parmi les femmes atteintes de cancer, 34,7% ont un cancer du sein, ce qui représente environ 7.000 nouveaux cas de cancer du sein par an.

On estime que trois millions de Marocaines risquent d’être touchées par le cancer du sein. Leur âge moyen étant de 38 ans. Ainsi, 8 à 9% de femmes développeront ce cancer durant leur vie. Plusieurs facteurs de risque ont clairement été mis en évidence. Des antécédents familiaux de cancer du sein accroissent le risque par un facteur de deux ou trois. Les facteurs génésiques associés à une exposition prolongée à des œstrogènes endogènes, tels qu’une puberté précoce, une ménopause tardive ou une première grossesse tardive, figurent parmi les facteurs de risque les plus importants du cancer du sein. Notons également que les femmes qui utilisent des contraceptifs oraux ou un traitement hormonal substitutif courent ainsi un risque plus élevé par rapport aux femmes qui ne les utilisent pas. La consommation d’alcool, l’obésité et l’absence d’exercice physique sont des facteurs à ne pas négliger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *