Des abattoirs à l’assiette

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) organisent, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, du 28 au 30 janvier courant à Marrakech, le «Forum mondial des responsables de la sécurité sanitaire des aliments».
L’objectif de cette manifestation, à laquelle prendront part les représentants du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Eaux et Forets, du ministère de la Santé, des Etats membres de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture et de l’Organisation Mondiale de la Santé ainsi qu’une centaine d’Organisations et d’Associations internationales interpellées par l’urgence et l’importance de la garantie de la sécurité sanitaire des aliments, est de permettre aux responsables de la sécurité sanitaire des aliments du monde entier de se réunir pour débattre des questions de sécurité sanitaire, non seulement au niveau national, mais également régional et mondial.
Tout au long de ce forum, les débats porteront sur plusieurs thèmes d’actualité. Il s’agit des points ayant trait aux urgences sanitaires nationales et trans frontières liées à l’alimentation, des nouvelles méthodes et techniques d’inspection et les incidences qu’elles gênèrent sur la réglementation de la sécurité sanitaire des aliments et la réduction des maladies microbiennes et autres, transmises par les aliments, et en particulier les maladies nouvelles ainsi que les approches intégrées de la gestion de la sécurité sanitaire des aliments tout au long de la chaîne de production.
Cette manifestation sera également une opportunité pour débattre de l’assistance technique aux pays en développement, des nouvelles approches de renforcement de la capacité de cette assistance et de l’importance de la communication dans le processus de gestion de la sécurité sanitaire des aliments. La présence des organisations et d’associations active dans le domaine permettra de générer des synergies pour une meilleure compréhension des enjeux de la sécurité sanitaire des aliments, pour un échange productif d’informations et pour une action concertée de lutte contre les maladies microbiennes ou autres qui affectent les aliments.
L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, rappelle-t-on, a été créée en octobre 1945 dans le but d’améliorer l’état nutritionnel, le niveau de vie, la productivité agricole et le sort des populations rurales en général.
Aujourd’hui, la FAO est l’une des plus grandes institutions spécialisées du système des Nations Unies, chef de file dans les domaines de l’agriculture, des forêts, des pêches et du développement rural. Elle regroupe 183 Etats membres, auxquels s’ajoute la Communauté européenne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *