Des arnaqueurs piègent les rêveurs de l’Eldorado

Plus de quarante victimes ont été escroquées par un réseau de passeurs composé de six malfaiteurs spécialisés dans les affaires relatives à l’émigration clandestine vers les pays européens. Le chef de cette bande est un immigré qui jouit de tous les droits des ressortissants marocains à l’étranger. Il possède sa carte de séjour et de travail et à chaque fois que ses documents tirent à leur expiration, il se trouve un boulot en attendant le renouvellement de ses papiers pour pouvoir reprendre ses forfaits avec tranquillité et sans le moindre soupçon. A chaque fois qu’il est interpellé par les services de la police, il étale ses documents d’immigré venu passer les vacances d’été au bled. Selon le rapport de la police judiciaire de la ville de Salé, qui vient de démanteler le réseau suite à une enquête de grande envergure, le nombre de victimes qui ont été embrouillées par la bande n’est pas encore déterminé avec certitude. Ce qui est aussi certain dans cette affaire d’escroquerie est de savoir qu’il ne s’agit absolument pas d’une association de malfrats qui trompent leurs victimes. Les documents saisis dans la voiture du chef du réseau expliquent clairement qu’il s’agit bel et bien de gens capables de se charger de leurs clients sans tricherie. Plusieurs candidats ont déjà embrassé le sol européen. Ils avaient payé une somme d’argent variant entre deux et quatre millions de centimes. Parmi les documents trouvés dans le véhicule du patron, la carte d’identité d’un résident de Salé. Pour plus de renseignements, la police a contacté ses parents qui ont affirmé que leur enfant se trouve sur le sol italien depuis quelques mois. Attention, les mis en cause possèdent des zodiacs à Lalla Mimouna un petit patelin situé au bord de la mer non loin de Moulay Bousselham. Pour tromper les autorités, ils n’embarquent jamais leurs clients du même poste. Ils ont installé les mêmes moyens de navigation aux environs de Tanger plus précisément à Kser Sghir connu pour le trafic de contrebande et de la drogue sur le plan international. Cette fois-ci, ils ont été balancés à la police par un candidat qui attendait son tour depuis plus de deux mois. Après leurs identifications, ils ont été appréhendés pendant qu’ils cherchaient d’autres clients à Salé. De l’investigation policière, il s’est avéré que quarante personnes leur avaient réglé des sommes d’argent allant jusqu’à quatre millions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *