Des ateliers «climat» pour une rentrée «Green»: «Zéro Zbel» initie les jeunes à la sensibilisation environnementale

Des ateliers «climat» pour une rentrée «Green»: «Zéro Zbel» initie les jeunes à la sensibilisation environnementale

A partir du 3 septembre, les «Climate Days Workshops» commenceront à Casablanca. Il s’agit d’ateliers de formation et d’échange destinés aux jeunes marocains engagés dans la protection de leur environnement.

Ainsi, aux portes de la COP22, ces jeunes actifs, dont la majorité est issue de différentes associations, seront mieux qualifiés à tenir des campagnes de communication visant à engager le grand public dans la démarche environnementale que connaît actuellement le pays. Le but étant de vulgariser plusieurs notions, afin de permettre à ces jeunes de participer efficacement à la sensibilisation de leur entourage. Des échanges sont également prévus au programme, portant sur le partage d’idées, et sur l’apport de nouvelles solutions aux problématiques liées au changement du climat par ces jeunes.

Les ateliers «Climate Days Workshops» seront déployés sur deux jours. Ils seront organisés par l’Association Zéro Zbel et sponsorisés par la Fondation Heinrich Böll Stiftung, ainsi que la Fondation Ajial. «Les candidats participant aux ateliers sont issus de dix villes différentes du Maroc», confie à ALM Mamoune Ghallab, président et fondateur de l’Association Zéro Zbel. Il s’agirait de 60 candidats, qui ont postulé en binômes. Les trente équipes seront dispatchées sur trois éditions. Dix équipes participeront à la première édition, qui aura lieu les 3 et 4 septembre prochain. Les deux autres éditions se tiendront respectivement les 6 et 7 septembre, et les 24 et 25 septembre.
«A noter que tous les participants sont porteurs de projets de sensibilisation à l’environnement», souligne Mamoun Ghallab. Et de poursuivre que «Les Climate Days Workshops connaîtront la participation d’autant de candidates que de candidats».
Les ateliers aborderont les différentes notions liées à la COP22 de manière à simplifier les enjeux de l’événement. Ils traiteront également de certaines solutions qui servent à diminuer l’impact environnemental dû au changement climatique. Echanges, benchmarks, et rencontres seront à l’ordre de la première journée de l’atelier. Le but étant d’inspirer les jeunes à contribuer en faveur de l’environnement par l’élaboration de campagnes de sensibilisation efficaces. Par ailleurs, la deuxième journée mettra les candidats à l’exercice. Les participants débuteront la journée par une activité d’éveil, avant d’entamer le travail sur leurs propres projets. Ainsi, après élaboration de la feuille de route, le projet est présenté au collectif. Des conseils et encadrements seront alors assignés aux candidats afin d’assurer une meilleure organisation et animation des prochaines campagnes de sensibilisation.

Maryem Laftouty
(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *