Des crèches pour nos enfants

Des crèches pour nos enfants

Dans le cadre du programme "Une crèche, une commune", une nouvelle structure d’accueil des bébés et des enfants en bas âge vient d’ouvrir ses portes à Casablanca. La cérémonie d’inauguration de cette institution, qui a eu lieu vendredi dernier, a été présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Amina. La crèche Ennour, sise à la préfecture de l’arrondissement de Ain Chock, prendra ainsi en charge la garde et l’éducation de 140 enfants âgés de moins de 3 ans.
Cette institution, qui s’engage à offrir aux enfants un espace convivial et un encadrement idéal pour accompagner leur évolution dans de bonnes conditions d’hygiène, de protection, d’alimentation et de suivi médical, constitue le lancement de la première tranche du projet "une commune, une crèche", un programme ambitieux initié en 2005 par Son Altesse Royale. Objectif : la généralisation des institutions de la petite enfance au niveau de l’ensemble des communes, en vue de promouvoir l’éducation pré-scolaire et permettre aux femmes défavorisées de travailler.
En outre, cette année sera marquée par la réalisation de quatre crèches à Ain Chock, Sidi Bernoussi et Sidi Moumen, dans la wilaya du Grand Casablanca, a précisé Fatima Hassar, présidente déléguée de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance, lors de l’inauguration de l’établissement Ennour. Au total, le projet prévoit la construction de sept crèches dans la région du Grand Casablanca, avec une enveloppe budgétaire de 9 millions DH.
Dans ce sens, une convention de partenariat a été signée entre le conseil préfectoral de la wilaya du Grand Casablanca et le bureau régional de la Ligue à Casablanca, en vue d’étendre le réseau des crèches à d’autres communes de la wilaya.
 En vertu de cet accord, le conseil préfectoral de la wilaya mettra à la disposition de la Ligue des locaux pour l’implantation d’autres crèches et ce, au titre de l’année 2007.
Pour sa part, le bureau régional de la Ligue à Casablanca s’engage à assurer l’équipement de ces institutions et la formation des éducatrices spécialisées dans le domaine de la petite enfance. Par ailleurs, d’autres crèches verront le jour à Tiznit, Tata, Roumani (Khemisset) et à Marrakech avant la fin de l’année 2006.
La deuxième tranche du projet, programmée en 2007, englobera d’autres communes du Royaume conformément aux dispositions de la convention cadre signée en 2005 par le ministère de l’Intérieur, le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, le secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle et la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance.
Le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité participe au financement de ce projet à hauteur de 5 millions de dirhams au titre des exercices 2005-2007.

 

 Les objectifs de la L.M.P.E.


La Ligue marocaine pour la protection de l’enfance (LMPE) est une organisation non gouvernementale reconnue d’utilité publique par un Décret daté du 28 avril 1954 et placée sous la présidence effective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Amina.
La LMPE a pour objectif principal d’assurer la protection sociale de l’enfance et particulièrement celle des enfants abandonnés qui vivent dans des conditions sanitaires et éducatives pénibles. A ce titre, elle gère, entre autres, des crèches pour nourrissons abandonnés ou issus de familles nécessiteuses et des jardins d’enfants pour soulager les mères actives absentes du domicile familial durant la journée.

 
Renseignements pratiques

LMPE
Rabat : 037-75-96-75
Casablanca : 022-28-12-10

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *