Des experts contre la commercialisation du «viagra» féminin

Des experts contre la commercialisation du «viagra» féminin

Un comité consultatif indépendant de l’Agence américaine des médicaments (FDA) a voté vendredi à l’unanimité contre la commercialisation du flibanserin, présenté comme un «viagra» pour femmes, du laboratoire allemand Boehringer Ingelhein. Les onze membres de ce comité ont tous estimé que les résultats des essais cliniques n’avaient pas été concluants quant à l’efficacité de cette petite pilule rose pour doper la libido féminine. Ils sont aussi parvenus aux mêmes conclusions concernant son innocuité. Ce vote est intervenu à l’issue de plusieurs heures de présentations et délibérations dans un hôtel de la banlieue de Washington. La Food and Drug Administration (FDA) n’est pas tenue de suivre ces recommandations dans ses décisions pour autoriser ou non la mise sur le marché d’un nouveau médicament mais s’y conforme le plus souvent. A ce jour, la commercialisation du flibanserin, dont le nom commercial est le Girosa, n’a été approuvée nulle part dans le monde. Et contrairement au Viagra et autres traitements contre les dysfonctionnements érectiles masculins, il n’existe actuellement aucun médicament sur le marché contre l’hypoactivité sexuelle chez les femmes. Selon plusieurs études médicales, au moins 40% des femmes souffriraient à différents degrés d’hypoactivité sexuelle. Le flibanserin appartient à la famille des antidépresseurs et agit sur le niveau de sérotonine, une molécule qui joue un rôle dans le changement d’humeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *