Des médicaments gratuits pour les cancéreux démunis

Des médicaments gratuits pour les cancéreux démunis

Bonne nouvelle pour les patients démunis atteints de cancer. Ils n’auront plus à débourser des sommes d’argent colossales pour leurs traitements. Un protocole d’accord a été signé, vendredi 30 octobre, sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, par Latifa El Abida, secrétaire générale de l’ALSC et Tuygan Goeker et Sami Zerelli respectivement directeur de Roche pour la région CEMAI (Europe centrale, Moyen-Orient, Afrique et Sous-Continent indien) et directeur général de Roche pour l’Afrique du Nord et l’Egypte. «Dans le cadre du Programme Accès, Roche fournit à l’ALSC ses produits anticancéreux issus de la recherche dans les domaines des biotechnologies et de la biologie moléculaire qui ont abouti à des avancées thérapeutiques majeures en termes de survie et d’amélioration de la qualité de vie, avec la mise à disposition d’Herceptin®, de MabThera®, d’Avastin®, Xeloda®, Neupogen® , Bondronat® et NeoRecormon®», affirme une source bien informée du Laboratoire Roche Maroc. Et de poursuivre: «Cette opération concerne tous les malades démunis et qui ne bénéficient d’aucune couverture médicale. Ces derniers recevront les médicaments durant toute la durée du traitement. Cette décision est prise par une commission habilitée de statuer sur l’éligibilité de chaque patient. L’exécution est entre les mains de la commission et de l’ALSC. Le laboratoire Roche a uniquement pour tâche de distribuer les médicaments dans les pharmacies des différents hôpitaux».
Le programme Accès a déjà débuté et près d’une centaine de patients ont bénéficié des traitements. Tous les centres d’oncologie que compte le Royaume sont concernés par cette opération (Institut national d’oncologie de Rabat, Centre d’oncologie Ibn Rochd et le Centre d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de l’hôpital 20 Août à Casablanca ainsi que les Centres d’oncologie d’Oujda, Agadir, Fès, Marrakech et Al Hoceima. Grâce à ce partenariat entre l’Association et le Laboratoire Roche, des milliers de malades atteints de cancer auront enfin accès à la chimiothérapie. Pourtant, on est en droit de se demander pourquoi l’ALSC a choisi le Laboratoire Roche pour cette opération de grande envergure ? «La raison est toute simple. Roche est le leader mondial dans le domaine de la cancérologie», précise la même source.
Avec plus de 30.000 nouveaux cas par an au Maroc, le cancer est un véritable fléau social. Les activités de prévention primaire et des programmes de détection précoce restent insuffisants .
A ceci, il faut relever que l’utilisation des ressources n’est pas évaluée (absence de protocole thérapeutique, absence de politique pour les médicaments génériques, etc.…). Et la prise en charge constitue un sérieux problème. Les coûts de traitement d’un cancer dépassent les capacités financières pour plus de la moitié des patients.


Programme Accès


Les patients pourront s’adresser aux centres d’oncologies où ils seront reçus par des assistantes sociales de l’ALSC afin de constituer un dossier médical et administratif. Le dossier médical doit être bien détaillé mentionnant ainsi le type de cancer ainsi que le protocole permettant de déterminer le traitement adéquat. L’autre dossier comprend toutes les pièces justifiant que le patient est démuni (absence de couverture médicale, certificat de non imposition fiscal). Une commission composée du directeur du centre d’oncologie, du médecin oncologue, du pharmacien du centre, de l’assistante sociale et d’un représentant de l’Association Lalla Salma se chargera de statuer sur l’éligibilité de chaque patient au Programme Accès. A noter que la commission donne une réponse au bout d’une semaine. Le patient recevra ensuite sa thérapie dans le centre d’oncologie où il sera pris en charge.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *