Des migrants subsahariens refoulés vers leurs pays d’origine par les autorités marocaines

Des migrants subsahariens refoulés vers leurs pays d’origine par les autorités marocaines

Ils ont participé à l’assaut du préside occupé de Melillia

Les autorités marocaines ont décidé de refouler vers leurs pays d’origine tous les migrants clandestins subsahariens qui ont participé, dimanche matin, à l’assaut du préside occupé de Melillia, et ce conformément aux lois en vigueur, indique lundi le ministère de l’intérieur.

Les forces publiques sont intervenues pour mettre en échec cette tentative d’assaut et procédé à l’arrestation de 141 clandestins, précise le ministère dans un communiqué, ajoutant que 12 militaires et un membre des Forces auxiliaires ont été blessés, à des degrés divers, lors de cette opération, avant d’être évacués vers l’hôpital de la ville de Nador pour recevoir les soins nécessaires.

Lors de l’escalade de la clôture du préside occupé, une personne est décédée après une chute du haut de la clôture et 22 assaillants ont été blessés par les fils barbelés et transférés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, souligne la même source. Suite à ces actes illégaux, les autorités marocaines ont décidé de refouler vers leurs pays d’origine tous les participants à cette opération d’assaut et ce, conformément aux lois en vigueur, conclut le ministère.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *