Des Musulmans mobilisés pour assurer la sécurité des fêtes de Noël

Pour assurer la sécurité et éviter une répétition des sanglants attentats de Noël de l’année dernière, des groupes de musulmans ont été mobilisés, au côté de 9.000 policiers à Jakarta. Un porte-parole de la police a précisé que des membres de plusieurs organisations musulmanes allaient aider à protéger 650 églises et autres lieux à Jakarta durant les fêtes de Noël. Parmi ces organisations figurent le front des défenseurs de l’Islam (FPI), un groupe radical, auteurs notamment de saccages de bars et autres « lieux de vice » dans la capitale indonésienne, et qui avait été à la pointe des manifestations antiaméricaines après le début des frappes en Afghanistan. Les Etats-Unis ont demandé à leurs ressortissants en Indonésie de prendre des mesures de vigilance renforcée et d’être «extrêmement prudents» à l’occasion des fêtes de Noël. Une quinzaine de personnes avaient été tuées et plus de 100 blessées alors que les Chrétiens célébraient Noël, dans la soirée du 24 décembre 2000. Une série d’attentats coordonnés avait visé des églises dans plusieurs villes, dont Jakarta. 13 personnes ont été arrêtées depuis, dont deux Malaisiens, mais les mobiles exacts et les commanditaires de cette vague d’attentats restent encore entourés d’ombre. Deux conflits opposant chrétiens et musulmans, dans l’archipel des Moluques et dans le centre de l’île de Sulawesi ont fait au moins 5.000 morts en deux ans. une récente recrudescence des violences dans ces deux régions a accru les craintes des chrétiens. L’Indonésie est le premier pays musulman au monde. Une explosion a d’autre part endommagé lundi matin une maison d’un quartier résidentiel du sud de Jakarta, sans faire de victimes. L’explosion s’est produite à côté d’une autre maison qui avait été touchée, en juin, par l’explosion d’une bombe qui y était entreposée. La police a estimé que cette nouvelle déflagration a pu être causée par des explosifs qui n’avaient pas été découverts à l’époque.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *