Des noms et des profils

 L’homme de confiance
 
 M. Hassan Aourid que SM le Roi a nommé, mercredi, wali de la Région de Meknès-Tafilalet, gouverneur de la préfecture de Meknès, est né le 24 décembre 1962 à Errachidia. Enfant de la région, M. Aourid est titulaire d’une licence en Droit Public, d’un diplôme d’études supérieures (D.E.S.) et d’un Doctorat d’Etat en Sciences politiques. Il a occupé le poste de chargé d’études au ministère des Affaires étrangères de 1988 à 1992. Il avait occupé le poste de conseiller politique à l’ambassade du Maroc à Washington de 1992 à 1995. M. Aourid a exercé en qualité de professeur à l’Ecole nationale d’administration et à la Faculté des Sciences politiques de Rabat de 1995 à 1999.
Il occupe actuellement le poste de porte-parole officiel du Palais Royal.

Un Conseiller à Casablanca

 M. Mohamed Kabbaj que SM le Roi a nommé, mercredi, wali de la région du Grand Casablanca et gouverneur de la préfecture de Casablanca, est né en 1946 à Fès. Lauréat de l’Ecole polytechnique de Paris (1965) et de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées (1969), M. Kabbaj a été, de 1981 à 1993, ministre de l’Equipement et de la formation professionnelle avant d’être nommé, en 1995, ministre des Finances et des investissements extérieurs.
M. Kabbaj a également assuré les fonctions de directeur de la délégation des travaux publics à Tétouan (1969-1972), puis directeur du département des travaux publics (1972-1973).
Il a également été directeur des routes et de la circulation sur les routes au ministère des travaux publics (1973-1980), puis chargé de mission au Cabinet royal. Depuis 2000, M. Kabbaj assure la fonction de conseiller de SM le Roi.

 Un nouveau défi

 M. Mounir Chraïbi que SM le Roi a nommé, mercredi, wali de la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz et gouverneur de la province de Marrakech, est né le 12 aôut 1963 à Casablanca.  Lauréat de l’Ecole polytechnique de Paris et de l’Ecole nationale supérieure des télécommunications de Paris, il a occupé en 1987 le poste de chef du projet du plan directeur du système informatique au Crédit du Maroc.
De 1989 à 1994, il a occupé le poste de directeur du système informatique à l’Office d’exploitation des ports (ODEP) et conseiller auprès du ministre du Commerce extérieur en matière de facilitation des procédures de commerce extérieur au Maroc.
M. Chraïbi a aussi occupé le poste de directeur général de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail et de la Caisse nationale de sécurité sociale.
M. Chraïbi est marié et père de deux enfants.


Un expert sur le terrain

 Mohamed Brahimi que SM le Roi a nommé, mercredi, wali de la Région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture Oujda-Angad, est né en 1951 à Aïn Chegag (province de Sefrou).
Il a entamé sa vie professionnelle en 1972 en tant qu’administrateur adjoint au ministère des Postes et Télécommunications puis administrateur en 1978 au sein du même département. Nommé chef de cercle à l’Administration centrale du ministère de l’Intérieur, il a, en 1991, occupé le poste de directeur des affaires juridiques, de la documentation et de la coopération à la direction générale des collectivités locales au ministère de l’Intérieur.
En 1998, il est nommé par SM le Roi au poste de gouverneur d’Inezgane-Aït Melloul, puis gouverneur-directeur général des collectivités locales avant d’être nommé, à partir du 11 janvier 2002, chargé de mission à la primature, poste qu’il a occupé jusqu’à cette nomination. Marié et père de trois enfants, M. Ibrahimi est titulaire d’un diplôme du cycle supérieur de l’Ecole nationale de l’administration.

 Un Sahraoui parmi les siens

 M. Mohamed Saleh Tamek que SM le Roi a nommé, mercredi, wali de la Région de Oued Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued Eddahab, est né en 1953 à Assa.
Après des études supérieures, M. Tamek a occupé en 1986 la fonction d’enseignant-chercheur en langue anglaise à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat. Il a également été, de 1989 à 1991, enseignant vacataire à l’Ecole des sciences de l’information et de 1989 à 1992, à l’Ecole supérieure Roi Fahd de traduction.
Originaire des provinces du sud du Royaume et membre du conseil consultatif royal pour les affaires sahrariennes, M. Tamek a accompli plusieurs missions en rapport avec la question de l’intégrité territoriale du pays et celle des droits de l’Homme auprès d’instances internationales tels l’Organisation des Nations Unies, le Parlement européen, des institutions européennes et américaines et les organisations non gouvernementales.
En 1998, il a été nommé gouverneur de la province de Chichaoua, fonction qu’il a occupée jusqu’à sa nomination en 2003 en tant qu’ambassadeur du Maroc en Norvège.
Marié et père de deux enfants, M. Tamek est titulaire d’un doctorat en littérature anglaise.

L’appel du Nord

 M. Mohamed Hassad que SM le Roi a nommé, mercredi, wali de la Région de Tanger-Tétouan et gouverneur de la préfecture de Tanger-Asilah est né le 17 novembre 1952 à Tafraout.
Diplômé de l’école Polytechnique des ingénieurs de Paris en 1974 et de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées de Paris en 1976, M. Hassad avait occupé entre 1976 et 1981 le poste de directeur régional des travaux publics dans les provinces de Fès, Taounate et Boulemane.
Il a occupé le poste de directeur général de l’ODEP entre 1985 et 1993, avant d’être nommé le 11 novembre 1993 ministre des travaux publics, de la Formation professionnelle et de la Formation des cadres.
Le 31 janvier 1995, M. Hassad a été nommé PDG de la compagnie Royal Air Maroc avant d’occuper en février 1997 le poste de président de l’Association internationale des transporteurs aériens des pays francophones. Le 27 juillet 2001, il a été nommé wali de la Région de Marrakech-Tensift-El Haouz. M. Hassad a été décoré du wissam Al Arch de l’ordre d’officier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *