Des peines de prison contre 22 personnes

Des peines allant de six mois à cinq ans de prison ont été prononcées mardi soir, en première instance, à Salé contre 22 accusés impliqués dans un réseau de falsification et de présentation de doléances à caractère social (affaire des agréments). La Chambre chargée des crimes économiques et financiers de la Cour d’appel à Salé a ainsi condamné trois accusés, Mustapha Taleb Aalla, Mohamed Zgani et Mohamed Rguig à une peine de cinq ans de prison assortie d’une amende de 30.000 dirhams chacun. Les accusés Youssef Alaoui Moustaiine, Badre Salki et Idrissi Moulay Al Hassan ont écopé d’une peine de quatre ans de prison assortie d’une amende de 20.000 dhs chacun.
Sept accusés, Khalid Barmaki, Jaouhar Khazine, Mohamed Battah, Saïd Adil, Ahmed Hajioui, Abdelouahab Hamadi et Said Khazine ont été condamnés à trois ans de prison ferme et à une amende 20.000 DH chacun. Les dénommés Rahal Bouchikhi, Lahcen Louchahi, Benaïssa Siefddine, Mouaâd Benslimen, Said Lhajoui ont écopé d’une peine de deux ans de prison assortie d’une amende de 10.000 dhs chacun. Kamal Benslimane a été condamné à un an de prison et à une amende de 10.000 dhs. Fatima Tanna a écopé d’une peine d’emprisonnement de 10 mois et d’une amende de 10.000 dhs. Deux autres accusés, Al Hassan Al Ajati et Ahmed Amrouch Lahcen ont écopé de six mois d’emprisonnement assortis d’une amende de 5000 dhs chacun.
La Cour a enfin acquitté sept prévenus: Mohamed Sahnoun Chaâra, Noureddine Cherkaoui Lghzouani, El Hassan Raghni, Khalid Ait Benlahcene, Moha Oussouiha, Khalid Ait Tamaghrast et Rachid Outmoussat.
La Cour a également décidé de lever la saisie frappant les biens des sept personnes acquittées dans cette affaire. Les accusés étaient poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour «constitution de bande criminelle spécialisée dans l’escroquerie, la falsification et l’utilisation de documents officiels et administratifs, usurpation d’identité, corruption, abus de pouvoir, divulgation du secret professionnel, non dénonciation et participation» à un crime. Trois auxiliaires d’autorité, un entrepreneur, un directeur de société, un directeur commercial, un commerçant, un officier de police, un commandant de police, un inspecteur principal de police, un brigadier de police, un sportif, trois chauffeurs, deux cuisiniers et trois fonctionnaires dont une femme, figurent parmi les accusés condamnés par la Cour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *