Des Princesses de coeur à Casablanca

Elles étaient rayonnantes au milieu de mères célibataires et de leurs enfants. L’épouse du Roi Albert II des Belges, la Reine Paola et SAR la Princesse Lalla Salma, étaient en effet mercredi après-midi au quartier Palmier à Casablanca, au siège de l’association « Solidarité féminine » plus précisément.
Là, elles ont procédé à l’inauguration d’un centre de mise en forme, spécialement conçu pour les mères célibataires que prend en charge l’association. Ce Centre, réalisé grâce à un don royal et avec le soutien de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité ainsi que d’autres institutions nationales et internationales, est bâti sur une superficie de 840 m2.
Il comprend notamment une salle de sport équipée, un jacuzzi, quatre saunas, deux salles de massage, des vestiaires, une cafétéria, un salon de beauté, des services administratifs, une crèche et une infirmerie. Le « Hammam » de l’espoir.
C’est en effet une expression qui revenaient sur les lèvres de plusieurs jeunes femmes bénéficiaires de ce projet. Toutes ont mis en évidence l’importance de ce genre de projet qui constitue pour la plupart d’entre elles une issue de secours puisqu’elles ne disposent pas de formation spécialisée leur permettant de trouver facilement un travail régulier. « Le hammam a toujours été une occasion pour les femmes marocaines de se réunir et de discuter de leurs problèmes quotidiens et familiaux.
C’était un lieu idéal pour s’occuper d’elles-mêmes tout en se défoulant et évoquant leurs soucis », a déclaré Aïcha Chenna, présidente de l’association « Solidarité féminine » sur les ondes de la seconde chaîne de télévision. Pour sa part, Abderrahim Harouchi, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité a mis l’accent sur le caractère sauveur de ce projet pour les femmes bénéficiaires.
Ce centre de mise en forme n’est pas le premier projet réalisé par «Solidarité féminine».
Cette association, créée en 1985, est en effet un lieu de réinsertion au profit des mères abandonnées avec leurs enfants en bas âge. Elle leur assure une formation professionnelle durant trois ans dans les domaines de la cuisine, de la couture, la pâtisserie et s’occupe de l’accueil et du suivi de leurs enfants à la crèche.
L’Association a pour mission de lutter contre l’abandon des enfants de mères célibataires démunies, d’aider et d’accompagner les mères en difficulté et les insérer dans la société.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *