Des scientifiques recréent du sperme à partir de cellules souches

Des scientifiques recréent du sperme à partir de cellules souches

Des scientifiques japonais ont annoncé vendredi qu’ils ont pour la première fois réussi à recréer des spermatozoïdes fonctionnels à partir de cellules souches embryonnaires d’une souris, une avancée susceptible d’aider un jour à combattre la stérilité humaine. Les spermatozoïdes ont été utilisés pour féconder des ovules et le résultat a donné de «jeunes souriceaux en pleine santé qui ont grandi pour devenir des souris mâles et femelles tout à fait fertiles», explique l’étude menée par ces scientifiques japonais et parue dans l’édition en ligne de la revue américaine spécialisée Cell. Mais cette technologie ne pourrait pas être utilisée sur les êtres humains avant une décennie, précise l’équipe de chercheurs de l’Université de Kyoto. L’expérience n’en reste pas moins enthousiasmante car elle fait tomber ce qui constituait l’un des principaux obstacles en biologie: recréer du sperme à partir de cellules embryonnaires, connues sous le nom de cellules souches primordiales, qui pourra ensuite devenir fonctionnel. «Il s’agit de la première étude à faire état d’une génération de cellules germinales pleinement fonctionnelles issues de cellules (souches embryonnaires) ES», a insisté l’auteur de l’étude, Mitinori Saitou, professeur au département d’anatomie et de biologie cellulaire de l’Université de Kyoto, dans un email à l’AFP. Les chercheurs ont utilisé pour leur expérience des souris qui étaient dans l’incapacité de produire du sperme normal. Ils leur ont injecté des cellules souches dérivées de cellules germinales primordiales ou PGC. Ces PGC «ont produit du sperme à l’aspect normal, qui a ensuite été utilisé pour féconder, avec succès, des ovules», commente l’étude. L’équipe de chercheurs va continuer de travailler sur cette technique et sur les effets observés sur les générations successives de souris mâles et femelles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *