Détection précoce du cancer du sein: 6.539 femmes examinées à Khénifra

Détection précoce du cancer du sein: 6.539 femmes examinées à Khénifra

Quelque 6.539 femmes ont été examinées pour la première fois lors de la dernière campagne nationale de détection précoce du cancer du sein lancée du 13 octobre au 7 novembre 2014, a annoncé lundi 1er décembre 2014 le ministère de la santé.

Le nombre de femmes référées au terme de cette opération de grande envergure lancée par la Fondation Lalla Salma Prévention et traitements des cancers – en collaboration avec le ministère de la Santé, a atteint 294.

Ceci alors que le nombre de femmes ayant déjà bénéficié d'un dépistage avant cette campagne a totalisé seulement 115. 

Environ 368 femmes ont été reçues pour anomalie du sein après examen clinique de dépistage du cancer du sein durant la période de la campagne, alors que 6 femmes n'avaient pas d'anomalies du sein après examen par le gynécologue obstétricien.



Le nombre de bénéficiaires de Mammographies réalisées après un examen de dépistage au cours de la campagne a totalisé 70 femmes, tandis que 11 autres ont présenté, après mammographies, des lésions radiologiques suspectes.

La campagne nationale de détection précoce du cancer du sein vise en premier lieu à inciter les femmes à opérer des diagnostics précoces avant que la maladie n'atteigne des stades graves.

Au niveau national, quelque 7000 cas sont déclarés par an, soit une vingtaine par jour.

Par ailleurs, la Fondation Lalla Salma Prévention et traitements des cancers qui a à son actif des centres d'oncologie, d'espaces d'hébergement temporaires pour les malades et leurs familles, œuvre toujours à mettre sur pied des programmes de formation continue au profit du personnel médical et infirmier des centres d'oncologie publics et privés.



Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *