Détournement de médicaments à Fès

Lundi dernier le directeur de l’hôpital Ghassani de Fès alerte les éléments du service régional de la police judiciaire (SRPJ). Le responsable de l’établissement hospitalier a fait savoir qu’il avait rédigé une ordonnance à un patient pour se procurer des médicaments. Mais, la surprise fût grande, lorsque ce patient retourne avec des médicaments portant la mention, « M.S.P », Ministère de la Santé Publique. Il avoue qu’il les avait achetés auprès d’une pharmacie, sise à l’avenue Mohammed V.
Les éléments du service régional de la police judiciaire déclenchent une enquête sur cette affaire. Pendant la même journée, ils réussissent à appréhender, en flagrant délit, un délégué médical employé par la société pharmaceutique de la place au moment où il fournissait à une pharmacie des médicaments et produits portant la mention « MSP ».
Après les investigations et une perquisition au domicile du suspect, il a été procédé à la saisie d’une quantité considérable de produits hospitaliers, notamment environ 300 fils chirurgicaux, 2500 gangs chirurgicaux et 10 aiguilles et tuyaux pour les sérums. Le suspect a avoué que son fournisseur en produits médicaux n’est autre qu’un infirmier de l’hôpital Ibn Al Khatib, préfecture Zouagha Moulay Yaacoub. Une autre perquisition chez ce dernier a permis la saisie d’un lot important de médicaments provenant du dépôt pharmaceutique de l’hôpital. Les deux personnes arrêtées ont avoué qu’ils écoulaient leurs produits auprès de trois pharmaciens de la place.
Les deux suspects, les trois pharmaciens ainsi que le directeur de la société pharmaceutique et une secrétaire d’un dépôt pharmaceutique, ont été déférés devant le parquet.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *