Deux ivrognes s’entre-tuent à l’arme blanche

Le mobile du nouveau crime de Rabat est le gros vin rouge qui tache, acheté au marché noir. Il a été commis la semaine dernière à l’ancienne médina. L’auteur est un délinquant qui ne manque pas d’antécédents. Aziz F., âgé de 29ans, a déjà été condamné pour divers délits. Il est le fils unique d’une famille très connue dans le quartier où il réside avec ses parents depuis longtemps. Après des études primaires, il va, comme beaucoup de jeunes de son quartier, devenir faux-guide, ce qui l’a conduit, il y a plus de dix ans, à purger sa première peine d’emprisonnement. Depuis, les condamnations ne se sont plus arrêtées. Deux ans de prison ferme pour vols qualifiés, quatre ans pour agression à l’arme blanche, deux ans pour tentative d’homicide volontaire et d’autres condamnations pour des délits mineurs. Parmi ses voisins, un certain Adil M., âgé de 27 ans, et lui aussi né dans le même quartier. Adil n’est pas non plus un enfant de coeur, la prison est devenue son second domicile. Ses condamnations ne se comptent plus. Dès qu’il est libéré, il replonge aussitôt. Adil se vante d’être un criminel qui n’a peur de rien. Que s’est-il donc passer durant la nuit du crime? D’après le rapport de la police judiciaire qui s’était chargée de l’enquête, il s’agirait apparemment d’une simple dispute qui a tourné au pire. Azziz était invité par une voisine pour passer ensemble une soirée de Gnawa. Il se rend ivre à la fête. Une fois à l’intérieur, il a continué à boire. A la fin de la soirée, Aziz n’arrivait plus à se contrôler. Il avait trop bu ce soir-là . En marchant vers son habitation, accompagné de sa voisine, il rencontre Adil. Ce dernier était lui aussi dans un état d’ébriété très avancé. Selon l’enquête de la police, les deux individus, sans aucun motif apparent,se sont mis à s’insulter. Ils sortent leurs couteaux, au moment où la fille s’éloignait : Aziz surprend son ami d’un coup en pleine tête, Adil tombe ensanglanté. A ce moment-là , son agresseur lui tournait le dos. Profitant de ce manque d’attention Adil se relève et lui enfonce le couteau dans la nuque. Adil a continué à lui asséner d’autres coups dans différentes parties de son corps. Selon les déclarations des voisins, ladite fille serait la cause de la dispute et du crime. Le meurtrier a voulu l’emmener et la victime s’y est opposée !En attendant la fin de l’instruction judiciaire , l’auteur et la fille ont été arrêtés et traduits devant la justice pour coups et blessures ayant entraîné la mort et pour débauche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *