Développement du palmier dattier dans les oasis de Ouarzazate et Zagoura

Développement du palmier dattier dans les oasis de Ouarzazate et Zagoura

Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est enquis, mardi 3 novembre, à Ouarzazate, du projet de développement du palmier dattier dans les oasis de Ouarzazate et Zagoura, doté d’une enveloppe budgétaire totale de 239 millions DH. A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce projet quinquennal qui profite à 9.248 agriculteurs, sur une superficie globale de 16.000 hectares. Il est ainsi prévu l’intensification de la culture des palmiers dattiers avec l’introduction de 420 vitro-plants ayant une capacité de résistance contre la maladie du Bayoud, le nettoyage des touffes pour 155.000 palmiers, la mise à niveau du réseau d’irrigation sur un linéaire de 50 km, la réalisation de dix ouvrages hydro-agricoles et la formation des agriculteurs en matière de productivité et de valorisation du produit. Financé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social et le Millenium Challenge Account, le projet a pour ambition de porter à 32.000 tonnes la production des dattes dans la région à l’horizon 2020 contre 16.000 tonnes actuellement ainsi que la création de 352.000 emplois.
Le projet, qui fait partie des programmes initiés dans le cadre du Plan «Maroc Vert», prévoit la promotion des oasis de Ouarzazate en mobilisant des fonds de 102 millions DH en faveur de 2.372 agriculteurs. A Zagoura, ce projet quinquennal consacre une enveloppe budgétaire de 137 millions de DH au bénéfice de 6.870 agriculteurs. Le projet vient soutenir les efforts consentis pour relever les défis et surmonter les contraintes auxquelles fait face la culture des palmiers dattiers dans la région, particulièrement la maladie du Bayoud, la succession des périodes de sécheresse et des crues, la désertification et l’ensablement. Les palmeraies de Ouarzazate et Zagoura comptent près de deux millions de palmiers dattiers, générant une production d’environ 40.000 tonnes annuellement.
SM le Roi a suivi, par la même occasion, une présentation du projet de développement de l’oasis de Skoura (province de Ouarzazate), dont la première tranche porte sur un investissement de 18 millions DH. Couvrant une superficie de deux mille hectares et bénéficiant à mille agriculteurs, ce projet se fixe pour objectifs à l’horizon 2020 de faire passer la production dattière de 2000 tonnes par an à 4000 tonnes, d’augmenter la production d’olives de 2.500 tonnes à 4.200 tonnes et de générer 45.000 journées de travail. Il prévoit en outre l’aménagement et la réhabilitation de 12 khattaras d’une longueur de 14 km et la plantation de 9.000 vitro-plants et de 21.000 plants d’oliviers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *