Développement humain : Le Maroc gagne 3 places au classement mondial

Développement humain : Le Maroc gagne 3 places  au classement mondial

Ce classement est établi sur la base de plusieurs critères dont la scolarisation, l’accès aux services de santé…

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) vient de publier son indice de développement humain 2016. Dans le classement mondial, le Maroc arrive à la 123ème position sur 188 pays analysés. Le Royaume a ainsi gagné 3 places par rapport à l’année précédente mais il figure toujours dans la catégorie des pays au développement humain moyen. Ce classement est établi sur la base de plusieurs critères dont la scolarisation, l’accès aux services de santé, le revenu par habitant et l’espérance de vie. La situation de chaque pays est indiquée par rapport à ces critères, avec un résultat compris entre 0 et 1. Plus l’indice est élevé, plus la population du pays jouit d’un bien-être important.  Au niveau des pays arabes, le Maroc est devancé par de nombreux pays en l’occurrence, le Qatar (33ème), l’Arabie Saoudite (38ème), les Emirats arabes unis (42ème), le Bahreïn ( 47ème), ou encore le Koweït (51ème). Ces pays figurent dans la catégorie «développement humain élevé». Dans le Maghreb, le Maroc arrive derrière l’Algérie ( 83ème ) et la Tunisie (97ème). Cela dit, il devance la Mauritanie classée à la 157ème place.

Le Maroc continue d’être en-dessous de la moyenne sur la majorité des indicateurs. Il obtient un score de 0,647 pour l’indice du développement humain. Son score  en matière d’indice de développement de genre atteint 0,826. La meilleure valeur étant de 0,04 détenue par la Suisse. Pour ce même indice, le Maroc est classé 113ème alors qu’il était 117ème l’année dernière. Pour l’indice de pauvreté multidimensionnelle, le Royaume  garde le même score de 0,069 à en croire le rapport de 2016.

Au niveau mondial, la Norvège arrive en tête du classement suivie de l’Australie et la Suisse. L’Allemagne, qui était à la 6ème place, a  grimpé de deux places dans le classement pour s’emparer de la 4e position. Singapour a fait  une belle remontée en passant de  la 11e à la 5e place, qu’il  partage avec le Danemark. La France, qui était 22e dans le classement 2015, remonte à la 21ème  position dans l’édition 2016. Malgré une amélioration globale de son IDH, elle reste toujours exclue du top 20 des pays où la qualité de vie est la meilleure. 

Le bas du classement est occupé par le Burundi (184ème), le Burkina Faso (185ème), le Tchad ( 186ème), le Niger (187ème) et la République centrafricaine (188ème).Dans son rapport, le PNUD relève que «le développement humain n’a pourtant pas été homogène et les privations humaines persistent. Tous les groupes, toutes les communautés et toutes les sociétés n’ont pas bénéficié des avancées, qui ont parfois fait des laissés-pour-compte. Certaines populations sont parvenues à un niveau de développement humain de base, tandis que d’autres sont encore loin derrière. Le développement s’est aussi trouvé confronté à de nouveaux défis, des inégalités aux changements climatiques, des épidémies à la migration désespérée, des conflits à l’extrémisme violent».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *