Développer des cadres scouts

Le colloque national sur le développement des compétences des commandements du scoutisme a entamé ses travaux, lundi dernier à Salé, avec la participation du secrétaire général de l’Organisation arabe du scoutisme, Mahmoud Faouzi Farghali, et des commandants de l’association « Hassania du scoutisme », de l’Organisation marocaine des scouts et monitrices de l’organisation du scout marocain.
Lors de cette manifestation de trois jours, organisée par la Fédération nationale du scoutisme marocain en collaboration avec l’Organisation arabe du scoutisme, les Associations du scoutisme ont présenté des documents de travail sur la politique de développement des compétences des commandements du scoutisme. Dans ce cadre, le président de la commission arabe pour le développement des compétences des commandements du scoutisme et vice-président délégué de la Fédération nationale du scoutisme marocain, Khalid Fares, a indiqué que les participants se sont penchés sur les moyens de mettre en oeuvre la politique de développement des compétences des commandements du scoutisme au niveau national ainsi que sur les expériences-pilotes au niveau arabe et international dans ce domaine.
Et de souligner que l’intérêt accordé à la politique de développement des compétences demeure étroitement lié aux choix nationaux stratégiques concernant le développement des ressources humaines et les questions de l’enfance et de la jeunesse.
Dans cette optique, il faut dire que le scoutisme marocain joue un grand rôle dans la formation, l’éducation et l’encadrement notamment de la jeunesse. Une mission noble, au sens large du terme.
Depuis la création de la Fédération nationale du scoutisme marocain en 1958, plusieurs actions ont été entreprises sur le terrain en vue de contribuer au développement socio-économique et culturel du pays, améliorer la formation des jeunes cadres scouts, unir et moderniser la formation des scouts et examiner les moyens de nature à promouvoir l’adhésion des jeunes au scoutisme.
Actuellement, cette fédération compte trois associations. Il s’agit de «Scoutisme Hassanien marocain», «l’Organisation marocaine des scouts» et «l’Organisation du scout marocain ». Toutefois, force est de constater qu’une insuffisance en matière de vulgarisation des actions du mouvement du scout à l’échelon national demeure encore soulevée. De là se pose la question d’une nécessaire unification de toutes les organisations et les associations des scouts en vue d’éviter la dispersion des efforts et de permettre aux jeunes de mieux renforcer leur formation sur des bases modernes dans le respect des valeurs de l’identité marocaine, des traditions et des moeurs de la société marocaine et de la religion musulmane.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *