DGST : Abdellatif Hammouchi remplace Ahmed Harrari

Le nouveau patron de la DGST est « un fils de la maison » comme on dit dans le jargon du milieu. Agé de trente neuf ans, Abdellatif Hammouchi est un homme de terrain et de dossiers, doté d’une remarquable capacité d’analyse et de synthèse. Il s’est vu confier plusieurs missions au Maroc et à l’étranger où il a eu à affiner ses armes.
Ceux qui l’ont côtoyé de près le disent brillant et bosseur, mais surtout grand connaisseur, malgré son âge, des groupes islamistes intégristes et des différentes connexions qu’ils entretiennent entre eux. La Salafiya Jihadiya, en particulier, n’aurait plus de secret pour lui. Abdellatif Hammouchi, avant d’intégrer les rangs de la police, a pu terminer de brillantes études en droit à l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Dhar Mehraz à Fès.
Commissaire de police (promotion de 1993), il rejoint directement les effectifs des officiers de la Direction générale de la surveillance du territoire. En poste depuis plusieurs années, son assiduité au travail et sa ténacité finiront par donner leurs fruits. Aujourd’hui, la nomination de Abdellatif Hammouchi exprime une volonté claire de donner un nouveau souffle à cette direction.
Il remplace Ahmed Harrari qui avait été nommé à ce poste au lendemain des attentats du 16 mai 2003. Harrari, lui, avait pris la place laissée vacante par Hamidou Laânigri devenu patron de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *