Dialogue euro-marocain

Le Premier ministre, Driss Jettou, a reçu, lundi à Rabat, une délégation du Parlement européen chargée des relations avec les pays du Maghreb, en visite de travail au Maroc.
Au cours de cette entrevue, M. Jettou et la délégation européenne ont souligné «les avancées significatives réalisées par le Royaume dans la voie de la consolidation de son processus démocratique, de l’élargissement de l’espace des libertés et du respect des droits de l’Homme, ainsi que la participation croissante de la femme marocaine dans la vie politique, économique et sociale». Selon un communiqué de la primature, M. Jettou a tenu à confirmer à la délégation parlementaire européenne «toute l’importance que le Maroc attache à ses relations avec l’Union européenne (UE)».
Il a également formulé le souhait du Maroc de progresser, conformément à la volonté exprimée par S.M. le Roi Mohammed VI, vers un «statut avancé» dans ses relations avec L’UE.
«L’importance pour les relations euro-marocaines d’un dialogue interparlementaire régulier et approfondi entre le Parlement européen et le Parlement marocain a été mise en exergue de part et d’autre», ajoute le communiqué.
La délégation européenne, conduite par le député espagnol Géraldo Galeote Guecedo, a plaidé, lundi à Rabat, en faveur d’un statut spécial pour le Royaume dans ses relations avec l’UE. Au cours d’une conférence de presse, M. Galeote Quecedo a affirmé que l’accord d’association dans sa forme actuelle doit être revu, de même que les dispositions budgétaires telles qu’elles ont été arrêtées dans le cadre du programme MEDA II, soulignant la nécessité de satisfaire «les aspirations à la fois du Maroc et de l’Union européenne à un statut spécial» pour le Royaume.
Au sujet de la question du Sahara, le président de la délégation parlementaire a souligné que «le parlement européen qui a mis en place une commission ad hoc relative à ce sujet oeuvrera pour un règlement rapide de la question».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *