Dialogue social : Le gouvernement rencontre la CGEM

Dans le cadre de la poursuite du dialogue social avec les partenaires sociaux et économiques, le Premier ministre, Abbas El Fassi a tenu, mardi à Rabat, une réunion avec une délégation représentant la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), conduite par son président Moulay Hafid Elalamy. Lors de cette réunion, M. El Fassi, qui était accompagné de plusieurs ministres, a salué le climat de respect mutuel et de grande responsabilité qui a marqué les différents rounds du dialogue avec les partenaires économiques et sociaux, indique un communiqué de la Primature parvenu mardi soir à la MAP.
Le Premier ministre a souligné que le gouvernement s’est penché sur l’examen des observations et propositions formulées par les partenaires sociaux et économiques lors du 2ème round du dialogue social, ajoutant que le gouvernement est parvenu à plusieurs mesures et dispositions qu’il envisage de mettre en œuvre en vue de répondre aux attentes de la classe ouvrière et des partenaires. Ces mesures, rappelle le communiqué, ont été présentées lundi aux dirigeants des cinq centrales syndicales les plus représentatives. Dans ce cadre, M. El Fassi a affirmé l’engagement du gouvernement, en dépit de la conjoncture difficile marquée par la hausse des cours du pétrole et des prix des produits alimentaires de base, à préserver le pouvoir d’achat des citoyens, à travers la poursuite de la subvention des prix des produits de base et des hydrocarbures, la préservation du budget alloué à l’investissement, la réunion des conditions favorables à la création d’emplois et à la lutte contre le chômage, le renforcement de la dynamique économique et l’application des engagements pris à l’égard des couches démunies. Lors de cette réunion, le Premier ministre a présenté les mesures et dispositions proposées par le gouvernement aux centrales syndicales les plus représentatives, et qui concernent l’amélioration du revenu des salariés et des fonctionnaires, le parachèvement de l’arsenal juridique se rapportant au Code du travail et à la fonction publique, etc.
A cet égard, le Premier ministre a rappelé les mesures et dispositions proposées par le gouvernement concernant la revalorisation du salaire net des fonctionnaires classés dans les échelles de rémunération 1 à 10 et plus, la baisse de l’impôt général sur le revenu (IGR), l’augmentation du seuil du revenu exonéré de l’IGR et des allocations familiales ainsi que la généralisation, pour la première fois, de l’octroi de ces indemnités aux ouvriers agricoles. M. El Fassi a également évoqué l’amélioration du revenu des salariés du secteur privé, à travers l’augmentation du SMIG, l’amélioration du revenu par la baisse de l’IGR, l’augmentation des allocations familiales et du montant minimum de la pension de retraite, le parachèvement de l’arsenal juridique relatif au Code du travail, l’institutionnalisation du dialogue social et les mécanismes de consolidation des libertés syndicales, ainsi que le développement du système de la protection sociale. Ont pris part à cette réunion, le ministre de l’Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Chami, le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, le ministre délégué chargé de la Modernisation des secteurs publics, Mohamed Abbou, ainsi que les secrétaires généraux des départements concernés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *