PROMO ALM
PROMO ALM

Dix principes pour être un bon vendeur

Dix principes pour être un bon vendeur

Le talent du vendeur joue un rôle important. Selon les spécialistes du secteur commercial, il y aurait en tout dix principes à suivre. La vente a, en effet, un côté très mécanique. Le répertoire des contacts du commercial doit évoluer au rythme de ses clients. Si un client change de poste, il faut noter le nouveau poste vers lequel il part et le nom de son successeur.
Conseil de base, mais essentiel : pour chaque client, prendre note des coordonnées téléphoniques, de l’e-mail, de l’adresse physique et du nom de l’assistant(e) qui peut faire barrage et qu’il faut transformer en atouts. Noter également les caractéristiques de chaque personne: habitudes, comportement, caractère, intérêt pour le prix ou la qualité, passions… Ne pas hésiter à effectuer plusieurs sauvegardes de votre base de contacts sur papier, téléphone. Aussi, la veille permet aussi de repérer des clients.
Cette veille, qui s’appuie souvent sur la presse généraliste ou spécialisée, aide à connaître les besoins et le contexte du client. Elle donne aussi des indications sur ses concurrents, leurs innovations, leurs méthodes.
La prospection, le suivi, le reporting, les rendez-vous… L’emploi du temps d’un commercial est souvent un vrai casse-tête. Pour gagner du temps, cherchez à optimiser vos trajets, cela limitera aussi la fatigue. Pour les commerciaux, il est possible d’optimiser les déplacements et de gagner un rendez-vous par jour sans prise de risque.
Pour éviter d’autres types de situations désavantageuses, il  faudrait consacrer environ une demi-heure à la préparation d’un rendez-vous. Très bien équipé, le commercial compétent  a rapidement accès aux informations nécessaires. Il utilise beaucoup les moteurs de recherche sur Internet.
Autre principe à respecter : soigner son apparence. De même, il est en effet important de se mettre au même niveau que votre interlocuteur pour ne jamais paraître supérieur à lui.Lorsque vous êtes en déplacement parfois des jours entiers, n’oubliez pas votre confort..
En outre,  il faut être capable de se mettre à la place du client. En se montrant franc et honnête, le vendeur instaure un premier degré de confiance. Il faut dans certains cas reconnaître que son offre ne convient pas, quitte à revenir plus tard avec le bon produit. Enfin, un bon vendeur doit s’adapter à toute situation.
Soyez sûr de vous-même, mais jamais hautain. Il faut bien écouter son client et se mettre à sa place. Un bon vendeur s’adapte même aux situations les plus déconcertantes. Cela rassure le client. Il faut oser, insister, tout en se faisant respecter. Le vendeur doit être à l’aise et aimer ce qu’il vend.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *