septembre 22, 2017

Djamila Chekrouni, nouvelle présidente de l’AMERM

Djamila Chekrouni, nouvelle présidente de l’AMERM

Elle a récemment tenu son assemblée générale

L’Association marocaine d’études et de recherches sur les migrations (AMERM), qui a tenu tout récemment son assemblée générale à Rabat, a désigné la professeure universitaire Djamila Chekrouni en tant que présidente du nouveau bureau de cette structure.

Le secrétariat général est, quant à lui, toujours assuré par Mohamed Khachani, membre fondateur de l’AMERM comptant à son actif 22 ans d’existence. «L’association, qui œuvre surtout dans le domaine scientifique et académique, permet de disséminer les informations récoltées pour mieux orienter l’action de l’administration», explique Abdeslam El Ftouh, membre du bureau de l’association qui ne manque pas de s’adresser au public estudiantin présent à l’événement. «Pour vous en tant qu’étudiants, l’AMERM constitue un instrument de recherche précieux», précise M. El Ftouh en rappelant que l’association permet de visualiser la réalité de la migration à travers le travail de terrain.

Pour information, ladite structure est constamment au cœur de l’actualité. «Les 20 colloques que nous avons organisés s’inscrivent dans un contexte particulier», détaille M. Khachani qui rappelle que le premier colloque était consacré à la femme. Quant à la dernière intervention de l’AMERM, elle porte sur la COP22. «Nous sommes probablement programmés à Marrakech», enchaîne-t-il.   

Pour rappel, les rapports moral et financier de l’association ont été validés à l’unanimité lors de l’événement marqué par la présence des membres du comité scientifique qui rassemble la professeure universitaire, Malika Benradi, entre autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *