Don de l’USTDA au Maroc pour le décollage satellitaire

L’US Trade and Développement Agency (USTDA) a fait don au Maroc de quelque 325.300 dollars pour la réalisation de l’étude de faisabilité de la transition aux systèmes CNS/ATM (communication, navigation, surveillance/air trafic management). L’accord de don a été signé jeudi à Rabat par le ministre des Transports et de la Marine marchande, M. Abdeslam Znined et Mme Thelma Askey, directrice de l’USTDA en présence de l’ambassadeur des Etats- Unis d’Amérique à Rabat, Mme Margaret Tutwiler. Dans une allocution prononcée à cette occasion, M. Znined a indiqué que cette étude permettra au Maroc de prendre connaissance des principales innovations technologiques développées ces dernières années dans le domaine de l’aviation civile ainsi que des défis qu’il doit relever pour passer du système de surveillance classique au système satellitaire. Les résultats de l’étude, a-t-il dit, auront un impact sur la définition des objectifs liés à l’amélioration des conditions de sécurité et au développement des moyens de surveillance qui assureront une coordination parfaite entre les utilisateurs de l’espace aérien. En réalisant une étude sur le plan de passage aux systèmes CNS/ATM, le Maroc a entrepris plusieurs initiatives de coopération avec les différents organes et organismes internationaux spécialisés notamment l’Organisation internationale de l’aviation civile, la Commission arabe de l’aviation civile et l’Agence de la sécurité de la navigation aérienne pour l’Afrique et Madagascar (ASECNA), a fait savoir le ministre. Pour sa part, Mme Tutwiler a souligné l’utilité de cette étude qui permettra d’améliorer la sécurité et le trafic aériens du Maroc et de réussir la transition aux nouveaux systèmes de surveillance. Se félicitant de la solidarité du peuple marocain avec lees usa à la suite des événements tragiques du 11 septembre, la diplomate américaine a exprimé le souhait que Washington et Rabat mettent à profit toutes les opportunités offertes pour un partenariat exemplaire. Cette étude proposée par la direction de l’aviation civile, intervient pour répondre aux besoins de l’aviation aérienne qui ne cessent de croître et permettra de définir un plan technique pour assurer le passage aux nouveaux systèmes. Ce projet utilisera les méthodes et normes nécessaires au fonctionnement de ces systèmes. Les différents besoins en matière de formation et de maintenance à même de mettre en oeuvre les systèmes proposés, visant à améliorer l’efficacité, les capacités et la structure de l’espace aérien marocain, seront arrêtés par cette étude et feront l’objet d’un examen approfondi .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *