Dossier : Sida : Combien reçoivent les associations

Depuis plus de dix ans, l’Etat marocain apporte son appui aux associations nationales de lutte contre le Sida. Le ministère de la Santé, dont le budget est de 6,1 milliards de dirhams, soit 5 % du budget de l’Etat, leur accorde des dons en espèces et met à leur disposition les locaux ainsi que son personnel médical et paramédical. A titre d’exemple, en 2003, l’Etat a accordé à l’ALCS le montant de 75 000 dirhams en guise de subventions directes. Pour l’achat des médicaments IST pour toutes les sections de l’ALCS, celle-ci a reçu en outre près de 15 000 dirhams. Alors que l’OPALS a reçu, à la même année, comme subvention la somme de 50 000 dirhams. 
Toujours dans la même année, le ministère de la Santé a également versé à l’OPALS près de 38 000 dirhams pour l’achat des médicaments IST pour ses sections. Par ailleurs, ces subventions accordées à ces associations augmentent d’année en année. En 2004, l’ALCS a reçu 260 000 dirhams, alors que l’OPALS a obtenu une subvention de 150 000 dirhams.
En outre, depuis 2003, le Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme finance les programmes d’actions élaborés par ces différentes associations marocaines.
Ce fonds a accordé effectivement à l’ALCS un montant total de 1. 007.126 dollars, pour l’exercice 2003-2007. Pour l’OPALS, le fonds a octroyé une subvention de 472 230 dollars. Concernant la Ligue marocaine de lutte contre les MST (LM LMST) et l’Association marocaine des jeunes contre le Sida (AMJCS), le fonds de l’ONU a consenti respectivement 208.650 et 97.600 dollars sur quatre ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *