Dr Ali Baïz : «La vaccination est recommandée aux personnes à risque»

Dr Ali Baïz : «La vaccination est recommandée aux personnes à risque»

ALM : Comment définir la grippe ?
Dr Ali Baïz : La grippe ou influenza est due au virus grippal qui attaque surtout le système respiratoire (étendue du nez aux poumons). Elle est connue chez les Marocains sous le terme «Manzla» et en arabe «Nazlat bard», différenciée de la simple rhinite «Rwah» qui signifie en arabe «Zoukam». S’il est d’origine virale, ce rhume se manifeste par un syndrome grippal atténué.

Pourquoi est-elle si redoutée par les gens ?
Réputée pour le risque de mortalité au cours de la pandémie (par exemple 20 millions de personnes décédées en Espagne en 1918), la grippe est invalidante du moment qu’elle oblige les élèves et les fonctionnaires à prendre le lit. Elle est très contagieuse de par les gouttelettes de salive ou de toux qui peuvent transmettre la contagion à de milliers de personnes par jour à partir d’une personne d’où la nécessité de rester à la maison durant une semaine environ. La grippe peut aussi se compliquer chez les personnes fragiles à risque.

Quelles sont les complications possibles?
Les complications peuvent se manifester à travers une surinfection bactérienne atteignant les poumons ou les sinus (pneumonie, sinusite, etc.). Cela ne justifie pas la prise des antibiotiques dès l’apparition du premier symptôme, au contraire l’antibiotique est inefficace contre le virus de la grippe et le germe qui lui résistera risque de déclencher la surinfection.
Les complications peuvent également consister en une aggravation d’une bronchiolite ou d’un asthme ou encore d’une insuffisance respiratoire, voire une exacerbation des troubles cardiaques.

Peut-on éviter la grippe ?
La prévention passe par l’hygiène des mains après avoir touché les objets contaminés. Encore faut-il éviter de s’approcher des malades atteints de la grippe, ceux-ci devraient utiliser des mouchoirs jetables aussitôt mis dans des sachets, ne pas exposer la personne à risque à la contamination en restant chez soi ou en changeant d’air dans des espaces ouverts. La personne atteinte de grippe doit également renforcer son immunité par certaines mesures, à savoir une alimentation saine et équilibrée en évitant de prendre de l’alcool, de la caféine et du sucre, un exercice musculaire régulier tout en dormant suffisamment et en évitant le stress.
Aussi la vaccination peut permettre d’éviter la grippe, car elle est renouvelée chaque année en fonction de la souche présumée. Cette vaccination n’agira qu’au bout de 15 jours et couvrira tout le semestre, c’est pourquoi elle est recommandée en septembre ou octobre et tout particulièrement aux sujets à risque. De même, les médicaments antiviraux contribuent à éviter la grippe notamment au début de l’épidémie.

Quel est le traitement préconisé en cas de grippe ?
D’abord, le repos au lit ou à la maison durant les premiers jours. Encore faut-il éviter de s’exposer au froid et privilégier des tisanes et des soupes chaudes. Il ne faut combattre la fièvre que si elle dépasse 38° en prenant du paracétamol, de l’ubuprofène ou de l’aspirine. La personne atteinte de grippe devrait aussi boire abondamment, humidifier la chambre ou inhaler de la vapeur d’eau en mettant des gouttes de médicaments à base d’eucalyptus dans une ébullition d’eau ou à l’aide d’un appareil de fumigation contenant un mucolytique. La vitamine C et le traitement homéopathique peuvent être préconisés pour soigner la grippe. Enfin, pour réduire la gravité des symptômes dès leur début, les médicaments antiviraux sont également prescrits, c’est le cas de l’amantadine, du zanamivir et de l’oseltamivir. Leur efficacité varie selon les souches, d’ailleurs certaines d’entre elles ne sont absolument pas influencées par ces traitements.

Un dernier conseil
Les patients devraient éviter les traitements qui assèchent les muqueuses nasosinusiennes et bronchiques en administrant des anticholinergiques et de l’éphédrine. C’est vrai qu’ils soulagent rapidement, mais ils favorisent la surinfection et l’otite séro-muqueuse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *