Driss Guerraoui porté à la tête de la nouvelle entité

Driss Guerraoui porté à la tête de la nouvelle entité

Une organisation régionale agissant dans le domaine social a été créée, mardi à Rabat, par les associations de sept pays arabes dont le Maroc. Christian Rollet, président du Conseil international d’action sociale, organisation plus connue sous son sigle anglais d’ICSW et, Driss Guerraoui, son président régional pour la zone du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), ont annoncé au cours d’une conférence de presse que pour satisfaire aux conditions d’admission au Conseil, sept pays arabes sont convenus de regrouper leurs associations en réseau. Ils ont précisé que les pays fondateurs que sont le Maroc, la Mauritanie, l’Égypte, la Jordanie, le Liban et l’Arabie Saoudite se sont constitués en «Association arabe pour la prévention sociale afin de siéger à l’ICSW en qualité de membres à part entière ayant pouvoir de délibération et de vote», ce qui leur permet d’influer sur les décisions finales. L’association qui a élu ses structures peu avant l’annonce de sa création s’est déclarée laisser la porte ouverte devant d’éventuelles demandes d’adhésion, en particulier venant de la Tunisie, de la Libye et du Yémen. Ils ont affirmé avoir pris option sur la conférence internationale du Conseil qui aura lieu à Stockholm en juillet sous le thème de travail social, développement social: action et impact, à laquelle il est prévu la participation de 150 pays et 2.000 délégués.
Driss Guerraoui qui a été porté à la tête de la nouvelle entité a expliqué que l’objectif de la création de l’association est de combler un vide devenu patent depuis le Printemps arabe. Il a laissé entendre que le Maroc qui a été l’un des premiers pays arabes à rejoindre l’ICSW se devait de prendre l’initiative d’un tel projet et de mettre un siège social à la tête de la nouvelle assemblée. Il a également estimé que l’action de l’association ne sera pas de trop dans le contexte particulier que traverse le monde arabe. Il s’agit, a-t-il précisé, de renforcer la capacité des organisations sociales locales, de conduire des études sociales, d’échanger les expériences acquises, de sensibiliser aux politiques de protection sociale, de formuler des conseils et des propositions et de fournir des rapports réguliers sur l’état du développement social dans les pays membres. Il a ajouté que l’objectif de la nouvelle entité est également de promouvoir la participation féminine, de développer les capacités des jeunes, de veiller aux conventions internationales à caractère social et, accessoirement, de coopérer avec d’autres organisations internationales.
Le président de l’ICSW a pour sa part qualifié la conférence de Stockholm d’événement de portée mondiale tant par la qualité des intervenants aux débats que par celle des thèmes qui y seront abordés. Christian Rollet a donné l’exemple de «la vulnérabilité des jeunes et de la stratégie pour l’avenir». Il a également cité le thème du «vieillissement actif», tous sujets dont la pertinence s’impose chaque jour à l’ensemble des pays, a-t-il commenté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *