Driss Jettou : le Maroc et l’Espagne ne peuvent pas supporter seuls les efforts de lutte contre l’immigration clandestine

Dans une déclaration diffusée vendredi par radio Médi1 dans son journal du Maghreb, M. Jettou a souligné, en marge de la 7ème réunion de haut niveau hispano-marocaine, que "si nous voulons être plus efficace et combattre l’immigration clandestine, l’effort doit être partagé par tout le monde", ajoutant que tous les pays de la région doivent participer à cet effort et prendre leur part de responsabilité.

Selon M. Jettou, les immigrés subsahariens posent des problèmes humains, politiques, sociaux et économiques beaucoup plus au Maroc qu’à l’Espagne.

"Si à Mellilia et Sebta quelques centaines d’immigrés sont rentrés ces derniers jours c’est par millier, voir des dizaines de milliers qui sont dans nos villes du nord au sud " a-t-il dit.

Le premier ministre a confirmé qu’un effectif supplémentaire de gardes frontières vient d’être ajouté aux sept mille déployés déjà sur le littoral et que ces nouveaux gardes sont en train de s’installer, précisant qu’une centaine d’immigrés subsahariens ont été interceptés depuis la semaine dernière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *