Droits de l Homme à Laâyoune : Cinq jours pour parler paix, démocratie et justice sociale

Droits de l Homme à Laâyoune : Cinq jours pour parler paix, démocratie  et justice sociale

La commission régionale des droits de l’Homme de Laâyoune-Smara a  organisé, du 12 au 16 mars, une session de formation en matière des droits de l’Homme au profit des ONG œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme dans les provinces du Sud.
D’après les organisateurs , cette session de formation vise à mettre l’accent sur l’importance de l’adoption et de l’appropriation des valeurs et des principes des droits de l’Homme au niveau des connaissances et des convictions, et faire connaitre les normes internationales des droits de l’Homme, les Instruments de protection nationaux, internationaux et régionaux, à travers notamment le partage des connaissances et compétences et le changement des comportements.
L’atelier de formation de cinq jours a pour objectif également de se pencher sur les questions de paix, de démocratie, de développement, de justice sociale et des droits de la femme tels qu’ils figurent dans les conventions internationales et régionales des droits de l’Homme, et de mettre en exergue le rôle de la société civile dans la sensibilisation et la conscientisation en faveur d’un engagement effectif pour les droits de l’Homme. Trois axes ont été  inscrits au programme de cette session de formation, à savoir les normes et les instruments régionaux et internationaux de protection et de renforcement des droits de l’Homme, les institutions nationales des droits de l’Homme ainsi que les mécanismes de travail des différentes commissions des Nations Unies relatives aux droits de l’Homme. Ainsi une quarantaine d’acteurs associatifs de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra et Oued Eddahab-Lagouira représentant notamment les secteurs de l’éducation, la sûreté nationale et les associations actives dans la défense des droits de l’Homme, ont pu bénéficier de cette session encadrée par des experts de l’Institut de Genève des droits de l’Homme. A l’issue de cette formation, les bénéficiaires de cette session de formation ont mis en exergue l’efficacité de ce genre d’initiatives dans la promotion et le renforcement de leurs capacités et leurs compétences dans le domaine des droits de l’Homme et dans toutes les questions ayant une dimension sociale et des droits de l’Homme, exprimant au passage leur intention de transférer et d’échanger cette expérience avec d’autres acteurs et d’œuvrer à poursuivre l’effort afin d’aller encore plus loin dans ce domaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *