Droits de l’Homme au Maroc : Kaplan : «SM le Roi Mohammed VI a réalisé un exploit»

Droits de l’Homme au Maroc : Kaplan : «SM le Roi Mohammed VI a réalisé un exploit»

SM le Roi Mohammed VI a réalisé «un exploit» pour la mise en œuvre des réformes de grande envergue qui ont amélioré le climat des droits de l’Homme au Maroc, a affirmé l’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, Samuel Kaplan. Dans un communiqué rendu public suite à la publication du rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’Homme au Maroc, l’ambassadeur a ajouté que le Royaume est en mesure de «progresser efficacement dans la réalisation des réformes sociales, politiques, économiques et surtout des droits de l’Homme que Sa Majesté a annoncées».  Après avoir salué le discours de SM le Roi du 9 mars dernier, M. Kaplan a mis en exergue les récentes avancées «importantes» du Maroc telles que la création du Conseil national des droits de l’Homme et du mandat octroyé à ce dernier pour enquêter sur les violations des Droits de l’Homme. Le diplomate américain exhorte, en outre, le gouvernement marocain à poursuivre la mise en œuvre de «la vision de SM le Roi, d’un Maroc démocratique et prospère». Le département d’Etat américain a rendu public, vendredi, un rapport sur les droits de l’Homme dans le monde dans lequel il mis en avant la consolidation de la représentativité politique des femmes au Maroc au cours de ces dernières années, revenant également sur les acquis du Code de la famille.  «La représentativité des femmes dans les structures de prise de décision au sein des partis politiques et des administrations locales a augmenté de façon spectaculaire en 2009 et a poursuivi sa tendance haussière», indique la même source, rappelant qu’«avant les élections de juin 2009, les femmes occupaient moins de 1% des postes élus au niveau local, et seulement deux femmes ont servi en tant que maires».  Le rapport ajoute que suite à un accord en 2008 entre le gouvernement et les partis politiques, un minimum de 12% des sièges des conseils locaux, soit environ 3.000 postes d’élus, ont été réservés aux femmes. 
Le document revient sur d’autres acquis en faveur de la femme, dont les changements significatifs apportés au Code de la famille et au Code la nationalité qui permet à la femme marocaine de transmettre sa nationalité à ses enfants.  Le rapport s’arrête, en outre, sur la participation des femmes aux affaires et autres activités économiques. «Les femmes sont désormais en mesure de voyager, de contracter des prêts, et de se lancer dans des affaires sans l’autorisation du père ou du conjoint», relève la même source.Citant des statistiques de 2009 fournies par l’Association marocaine des femmes entrepreneurs, le document note que plus de 5.000 femmes gèrent des entreprises œuvrant dans des secteurs économiques formels du pays, alors que près de 2,7 millions de femmes travaillent à l’extérieur du foyer.  Le rapport souligne par ailleurs le caractère «libre et transparent» des communales de juin 2009, notant que tous les partis politiques ont considéré ces élections «comme libres, justes et transparentes».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *