Droits de l’Homme : La Fondation Driss Benzekri voit le jour

L’Assemblée constitutive de la «Fondation Driss Benzekri des droits humains et démocratie» s’est tenue samedi à Rabat en présence de plusieurs membres du gouvernement, d’acteurs associatifs et des droits de l’homme et d’autres personnalités. Créée en hommage à feu Driss Benzekri, ancien Président du Conseil consultatif des droits de l’homme (CCDH), qui fut un artisan de premier plan de la transition démocratique au Maroc, cette Fondation ambitionne d’accompagner le processus de consolidation de la culture et des idéaux des droits de l’Homme au Maroc et la dynamique de réformes engagée par le Royaume et d’œuvrer à fortifier l’édifice démocratique à travers des canaux de dialogue démocratique et l’amélioration des capacités des différents acteurs agissant dans le domaine.
Dotée notamment d’un Conseil d’administration et de commissions spécialisées, la Fondation aura pour mission l’élaboration d’études et de recherches de nature à rehausser le niveau de la pratique démocratique et des droits de l’Homme pour en faire un facteur agissant dans le cheminement des questions nationales et internationales inhérentes aux droits de l’Homme dans le sillage du passage de l’édification de la démocratie à sa consolidation et à son institutionnalisation. Son champ d’action s’étend à tous les domaines du développement, de la démocratie, de la justice transitionnelle, des droits de l’Homme, de la diversité culturelle et linguistique, de la gouvernance institutionnelle et de la citoyenneté. Dans une déclaration à la MAP, Ilias Omari, membre de l’instance dirigeante de la Fondation, a indiqué que la création de celle-ci est le fruit des efforts de plusieurs acteurs de diverses appartenances et tendances. La « Fondation Driss Benzekri des droits humains et démocratie» a été créée en application des Hautes orientations royales portant sur la création d’une institution spécialisée dans la recherche en matière des droits de l’Homme, a-t-il précisé, ajoutant que la Fondation compte en son sein des institutions gouvernementales et des organisations nationales et internationales. Lors de cette Assemblée constitutive, marquée par la présentation d’un ouvrage intitulé «Driss Benzekri et les droits de l’Homme: un parcours marocain», qui est une compilation d’articles et de déclarations du défunt et de témoignages d’amis marocains et étrangers, plusieurs intervenants ont tenu à rendre hommage à feu Driss Benzekri et à saluer son action à la tête de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) et du CCDH. La Fondation, dont la présidence a été confiée à Abdeslam Aboudrar, est composée d’un Conseil d’administration de 115 membres et d’une instance dirigeante où siègeront 20 membres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *