Durabilité: Le Groupe Al Omrane déploie le PGES sur le territoire

Durabilité: Le Groupe Al Omrane déploie le PGES sur le territoire

Le Groupe Al Omrane organise une série de workshops de partage avec ses partenaires dans le cadre du déploiement territorial du PGES (Plan de gestion environnementale et sociale).

Ces workshops sont organisés dans 3 villes (Rabat-Marrakech-Fès) par les filiales concernées actuellement par le PGES. Selon les responsables, «cette initiative intervient à un moment marqué par la préoccupation de plus en plus grande de la communauté nationale et internationale face aux changements climatiques et sociétaux et la prise de conscience de la nécessite de réviser nos savoir-faire». La même source fait savoir que «le double objectif recherché à travers cet événement est d’une part informer les parties intéressées concernées sur la nouvelle politique menée par le groupe pour se conformer à la réglementation en vigueur et réduire nos impacts environnementaux et sociaux et, d’autre part, inscrire le Groupe dans l’élan national volontaire de s’engager dans la dynamique vertueuse, de l’inclusion sociale et de l’intégration des préoccupations environnementales et sociales».

«Depuis le 10 mars 2016, date de son lancement, le PGES a été formalisé par la conclusion de quatre accords de partenariat permettant à Al Omrane de s’assurer d’un accompagnement institutionnel dans la mise en œuvre de ses actions de mise en conformité avec la réglementation et la bonne pratique, l’évaluation et la réduction des impacts environnementaux et sociaux, ainsi que l’amélioration de la communication avec ses clients. Cette manifestation, qui a été présidée par le ministre de l’habitat et de la politique de la ville et parrainée par l’Agence française de développement, a connu la participation des départements ministériels, signataires des conventions, à savoir le ministère de l’habitat et de la politique de la ville, le ministère de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, le ministère de l’emploi et des affaires sociales, le ministère délégué auprès du ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement chargé de l’eau et le ministère délégué auprès du ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement chargé de l’environnement», apprend-on auprès d’Al Omrane.

D’autres acteurs associés à cette démarche de durabilité étaient également présents, notamment la coopération japonaise JICA, la coopération allemande GIZ, et des institutions nationales telles que le CESE, l’AMEE, les Ordres professionnels et les fédérations professionnelles concernées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *