Durant les 20 premiers jours de Ramadan: Plus de 267 tonnes de produits alimentaires saisies par l’ONSSA

Durant les 20 premiers jours de Ramadan: Plus de 267 tonnes de produits alimentaires saisies par l’ONSSA

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) continue sa croisade contre les produits alimentaires impropres à la consommation. Depuis le début de Ramadan, l’ONSSA a renforcé ses actions de contrôle sanitaire des produits alimentaires les plus consommés afin de protéger la santé du consommateur.

Ces contrôles sanitaires, réalisés soit en commission mixte provinciale ou par les services de l’ONSSA, ont concerné 62.882 tonnes (t) de produits alimentaires d’origine animale et végétale dont 267 tonnes ont été considérées comme impropres à la consommation. Les produits saisis ont notamment concerné les viandes rouges (60 t), les produits de la pêche (102 t), les produits laitiers  (58 t), les œufs (6000 unités), les dattes et les figues séchées (8,4 t), les boissons (6,4 t) et autres produits alimentaires. Ces chiffres sont en baisse en comparaison avec le Ramadan 2015 où près de 1.221 tonnes de produits alimentaires ont été détruites.

Sur les 20 premiers jours de Ramadan, l’ONSSA a effectué 10.868 visites d’inspection dont 7.254 en commissions mixtes. Lors de ces inspections, 576 prélèvements d’échantillons aux fins d’analyses et 73 procès-verbaux de constatations directes d’infractions ont été établis. Quant à l’importation, 187.904 tonnes de divers produits alimentaires ont fait l’objet de contrôle par les services compétents de l’Office aux différents postes frontaliers. Sur cette quantité contrôlée, 51,5 tonnes de produits ont été refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur.

Pour rappel et afin de garantir la sécurité sanitaire des produits alimentaires mis sur le marché tout au long de l’année, l’ONSSA procède au contrôle de tout le processus de la chaîne alimentaire, selon trois types des contrôle : contrôle quotidien et de proximité, contrôle programmé et préventif basé sur l’analyse des risques et contrôle renforcé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *