Ecole privée : L’emploi des enseignants du public interdit dès la rentrée

Ecole privée : L’emploi des enseignants du public interdit dès la rentrée

Le ministère de l’éducation nationale annonce la fin des autorisations

Belmokhtar pense déjà à la rentrée scolaire. Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, a la ferme volonté d’interdire les enseignants des écoles publiques d’exercer dans les écoles privées. L’interdiction concerne également les heures supplémentaires dispensées par le personnel du ministère dans le secteur privé.

«Le ministère de l’éducation nationale  informe les directeurs et propriétaires des établissements de l’enseignement privé ainsi que les parents et tuteurs des élèves qu’il sera interdit dès la rentrée prochaine de s’attacher les services des enseignants de l’enseignement public», annonce le département de Belmokhtar.

Ce dernier ajoute qu’une phase transitoire d’une année est prévue pour les établissements scolaires du privé qui seront autorisés à avoir un maximum de 20% de leur corps professoral composé de professeurs du public et ce, uniquement pour les cycles de l’enseignement secondaire.

Cette phase transitoire prendra fin dès la rentrée 2017-2018. «A partir de cette date, toutes les écoles privées devront avoir un corps professoral stable sans enseignants du public». Le ministère affirme que les responsables n’hésiteront pas à prendre les sanctions disciplinaires convenables à l’encontre des enseignants qui auront dispensé des heures supplémentaires. Les établissements privés employant des fonctionnaires du ministère s’exposeront également à des sanctions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *