Ecoles publiques : Plus de 23.000 enseignants mutés en 2017

Ecoles publiques : Plus de 23.000 enseignants mutés en 2017

98% des demandes de mutations pour rapprochement de conjoint ont été acceptées

Un record ! Cette année, 23.143 enseignants du public ont été mutés. En dévoilant ces chiffres, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique précise que 20.798 enseignants ont été affectés aux destinations qu’ils ont demandées, tandis que les 2.345 cas restants seront traités au niveau des Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) en fonction des postes vacants et des requêtes. Selon la tutelle, cette opération a ainsi permis de réaliser le taux le plus élevé des demandes de mutations entre les directions provinciales.

«Le mouvement de mutation de cette année est sans précédent dans l’histoire», signale la tutelle dans un communiqué. Les résultats de cette opération seront affichés sur le site électronique du ministère. Il faut relever que cette année, le ministère a facilité les mutations pour rapprochement de conjoint. 98% des demandes ont été acceptées. Faut-il rappeler que lors d’une réunion qui s’était tenue en mai dernier avec les syndicats, le ministre Mohamed Hassad avait  annoncé que le taux de rapprochement du conjoint atteindra 89% pour l’ensemble des enseignants concernés et 98% chez ceux du primaire. Le ministre  avait  fait savoir que son département  adoptera «une approche intégrée basée sur l’égalité des chances qui se décline en trois étapes».

La première concerne l’organisation d’un mouvement national de permutation élargi entre les directions provinciales au profit de 20.500 enseignants, sans compter les bénéficiaires du mouvement de permutation entre les directions provinciales au sein de la région et la mutation au sein des directions provinciales. Ainsi, la nouvelle approche du ministère dans la gestion des mouvements de permutation offrira aux enseignants plus de chances. L’objectif étant, selon la tutelle, de contribuer à la stabilité psychique et sociale des enseignants et de  leur fournir de bonnes conditions de travail. Pour ce qui est du mouvement de permutation locale au sein des directions provinciales, le ministère signale qu’il sera lancé ultérieurement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *