Economiser l’eau potable, un souci majeur

La réfection du réseau de distribution de l’eau potable et le renforcement des infrastructures de base dans la wilaya de Tanger, permettra d’économiser 35% de la consommation de cette denrée vitale et favoriserait l’approvisionnement en eau des zones éloignées.
Intervenant lors de la cérémonie de remise des documents relatifs à la convention de gestion déléguée des secteurs d’eau, d’électricité et d’assainissement, le wali de la région Tanger-Tétouan, Mohamed Halab, a indiqué que la gestion du secteur de l’eau potable doit permettre l’exploitation de l’importante quantité des précipitations que connaît la région annuellement, pour l’alimentation de la population rurale de la wilaya en eau potable et l’amélioration de ses conditions de vie.
Le wali a précisé également qu’au moment où 95 % des régions rurales de la wilaya se trouvent connectés au réseau de l’électricité, seulement 25 % des campagnes bénéficient de l’approvisionnement en eau potable, ajoutant que le pari du développement équilibré nécessite plus que jamais la mise à disposition des moyens susceptibles de désenclaver le monde rural et d’associer sa population à la mise à niveau de l’économie locale.
Sur un autre volet, l’entrée en vigueur à partir du premier janvier 2002 du contrat de la gestion déléguée des secteurs de l’eau, d’électricité et de l’assainissement dans la wilaya de Tanger a été au centre d’une réunion présidée lundi par le wali de Tanger, Mohamed Halab.
Ces secteurs, gérés auparavant par la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Tanger (RAID), relèveront désormais des groupes «Vivendi Environnement», «Hydroquebec», «ONA» et «SOMED».
Mohamed Halab a indiqué, lors de cette réunion, que l’entrée en vigueur de cette convention devra permettre à la wilaya de dépasser certains problèmes qui pesaient lourdement sur des secteurs économiques vitaux et entravaient les investissements et les projets de développement à Tanger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *