Education inclusive : Lancement d’un programme national pour les enfants en situation de handicap

Education inclusive : Lancement d’un programme national pour les enfants en situation de handicap

80.000 élèves sont scolarisés dans les classes ordinaires

Le nombre de bénéficiaires de l’appui social a atteint 3.591 enfants tandis que 659 autres ont bénéficié de rescolarisation dans le cadre de l’école de la deuxième chance.

Le Programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants en situation de handicap a été lancé officiellement le mercredi 26 juin par le chef de gouvernement et le ministre de l’éducation nationale. Ce programme qui est mené avec la coopération de l’Unicef s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes directives royales pour la réalisation de l’égalité des chances et l’inclusion, l’assurance de la participation totale et effective des personnes en situation de handicap dans la vie sociétale et dans les efforts du développement.

Selon les chiffres du ministère de l’éducation nationale, 80.000 élèves en situation de handicap sont scolarisés dans les classes ordinaires et environ 8000 dans les classes intégrées (700 classes) dont 37% sont des filles. Les efforts déployés par la tutelle ont permis de réaliser jusqu’à présent un taux de couverture de 10%. A travers ce programme national, le département de Said Amzazi souhaite que le taux de couverture des établissements scolaires puisse atteindre 20% au cours de l’année scolaire 2019-2020 et 100% à l’horizon 2027-2028. A noter que 500 enseignants et 159 assistants travaillent dans ces classes.

Toujours selon les statistiques du ministère, le nombre de bénéficiaires de l’appui social a atteint 3.591 enfants tandis que 659 autres ont bénéficié de rescolarisation dans le cadre de l’école de la deuxième chance. Sur le plan pédagogique, le ministère signale qu’un nouveau cadre curriculaire a été élaboré pour les classes inclusives au profit des enfants en situation de handicap, avec l’appui technique de l’UNICEF, incluant le référentiel des compétences spécifiques à ces enfants, ainsi que l’élaboration d’un kit de formation initiale et continue. Une adaptation des sujets des examens certifiants dans les trois cycles scolaires, et des conditions d’examen et de correction au profit des élèves en situation de handicap a été adoptée.

La tutelle relève également que plusieurs mesures et dispositifs ont été adoptés au profit de ces enfants, notamment l’accompagnement individuel et pédagogique, le développement d’une application pour l’amélioration de la lecture chez les enfants sourds à l’âge précoce. Figure également l’assistance à la production des aides et outils éducatifs dans la langue des signes, ainsi que la préparation du projet du cadre référentiel national pour l’adéquation du système de l’orientation scolaire et professionnelle.

Le ministère mise sur l’amélioration de l’efficience et la qualité des services des établissements pédagogiques inclusifs des enfants en situation de handicap à travers l’adoption d’une feuille de route étalée sur trois années (2019-2021), incluant le renforcement de l’offre scolaire, et la promotion du modèle pédagogique. Enfin, il faut relever que l’adoption de la loi-cadre constituera un cadre contractuel imposable à tous pour la mise en œuvre de ce programme national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *