janvier 20, 2018

 

Education inclusive : Le Maroc compte 700 classes pour les élèves en situation de handicap

Education inclusive : Le Maroc compte 700 classes pour les élèves en situation de handicap

L’inclusion des enfants en situation de handicap dans le système éducatif reste un défi majeur au Maroc.

Le pays compte actuellement un total de 700 classes accueillant plus de 8.000 élèves en situation de handicap physique, sensoriel ou mental.  C’est ce qui ressort des chiffres   du ministère de l’éducation nationale présentés lors d’une rencontre nationale  qui s’est tenue vendredi à Rabat consacrée à la présentation du référentiel de l’éducation inclusive en faveur des enfants en situation de handicap.  Des chiffres qui montrent qu’il reste encore beaucoup à faire pour scolariser ces enfants.

Pointant cette situation, l’Unicef rappelle l’enquête nationale sur le handicap de 2004. Celle-ci révèle que 71% des personnes en situation de handicap ne sont pas scolarisées, du fait d’un système éducatif qui ne répond pas aux attentes ni aux besoins de ces personnes. Plus récemment, selon le recensement 2014 au Maroc, on dénombre 1.354.428 de personnes handicapées, dont 10,9% d’enfants de moins de 15 ans, soit près de 150.000. 70% des personnes handicapées n’ont aucun niveau scolaire et 4,6% ont fréquenté le préscolaire. 14,9% ont un niveau primaire, 8,5% un niveau secondaire, et seulement 1,5% ont atteint le niveau supérieur.

Pour une éducation inclusive de qualité au profit des enfants en situation de handicap, le ministère a élaboré un cadre référentiel. Il s’agit d’adapter les programmes scolaires afin de fournir une offre scolaire adaptée aux besoins de ces enfants et de créer des conditions favorables à leur intégration. Ce document constitue ainsi une base administrative, organisationnelle et éducative pour la mise en place d’une approche pédagogique efficace dans le but de garantir une éducation et un apprentissage adaptés aux besoins des enfants en situation de handicap. L’objectif étant de les intégrer dans la vie scolaire en tenant compte de leur capacité. Notons qu’un projet pilote pour une meilleure éducation inclusive avait été lancé dans la région du Souss- Massa avant d’être généralisé à l’ensemble du territoire.

Ce projet pilote réalisé dans 18 écoles de la région, entre décembre 2012 et décembre 2015,   a permis un nombre croissant des inscriptions d’enfants handicapés. Rappelons que ce projet avait porté sur le renforcement des capacités des inspecteurs pédagogiques, des enseignants et des directeurs des établissements scolaires afin d’adopter une approche inclusive. Il était aussi question de sensibiliser le grand public au droit de ces enfants à une éducation de qualité à travers des campagnes de sensibilisation dans les écoles et les espaces publics. Enfin, ce projet a ciblé l’organisation de séminaires nationaux. A noter qu’un premier séminaire s’était tenu en 2014. Après sa phase pilote, le projet a conduit à l’évidence la possibilité de mettre en place un modèle marocain pour garantir une éducation de qualité pour tous.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *