Education nationale : Les mesures du ministère pour la rentrée scolaire 2018-2019

Education nationale : Les mesures du ministère  pour la rentrée scolaire 2018-2019

Le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique prépare déjà la rentrée scolaire 2018-2019.

Une réunion entre le secrétaire général du ministère et les directeurs des académies régionales s’est tenue récemment à ce sujet. Cette année, le ministère a décidé d’anticiper les préparatifs dans la mesure où ceux-ci ne démarrent qu’après l’adoption des budgets, soit à partir du mois de janvier. Depuis le mois de septembre à décembre 2017,  il a entrepris plusieurs mesures importantes. Le ministère, qui procédait régulièrement à la gestion des ressources humaines à partir de mars jusqu’au mois de juin, a adopté pour la prochaine rentrée scolaire une nouvelle approche pour la gestion de ces ressources en coordination avec les Académies régionales de l’éducation et de la formation.

Et cela pour une meilleure gestion de ressources humaines et de l’élaboration des calendriers pédagogiques, durant la période allant de septembre à novembre 2017. Ces mesures concernent l’organisation du concours d’accès au cycle de l’administration pédagogique au niveau des centres régionaux de l’éducation et de la formation, la mutation par échange électronique, le traitement des demandes de retraite anticipée pour les raisons de santé, les demandes de la retraite anticipée des personnes ayant 30 ans de service, la fixation du nombre de bénéficiaires des autorisations a moyen, long et court termes et des personnes dispensées d’exercer les métiers de l’enseignement pour cause de handicap. Signalons que le ministère a   lancé, du 5 au 18 décembre, le mouvement de mutation du personnel enseignant, suite à la détermination et l’actualisation du nombre d’enseignants selon les établissements scolaires, tout en prenant en considération tous les départs, l’élaboration d’une base de données relative au mouvement de mutation, la fixation des quotas additionnels de ressources humaines, ainsi que le traitement des demandes de mutation pour des raisons de santé, du 4 au 13 décembre 2017, après la présentation des personnes concernées devant la commission médicale chargée de coordonner avec le service du contrôle médical des fonctionnaires relevant du ministère de la santé. En se basant sur les besoins effectifs des ressources humaines qui seront fixés, le ministère procédera à l’organisation, les 9 et 10 janvier, du concours de recrutement d’enseignants sous contrat, sous la supervision des Académies régionales de l’éducation et de la formation, en coordination avec les directions provinciales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *