El Malki en quête d’un enseignement de qualité

Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Habib El Malki, a indiqué, samedi à Casablanca, que son département a mis en place un plan pour la réussite de l’actuelle rentrée scolaire.
La rentrée scolaire aura lieu le 14 septembre courant, sous le signe « La famille et l’école, ensemble pour un enseignement de qualité», selon un communiqué du ministère parvenu dimanche à la MAP. «Ce plan sera suivi et exécuté par des commissions à travers les différentes régions du Royaume», a ajouté le ministre lors d’une réunion en présence du wali de la région du Grand Casablanca, Mohamed Kabbaj et du président du conseil de la ville, de gouverneurs, d’élus ainsi que d’autres personnalités. Selon le ministre, l’université marocaine connaît un changement grâce aux efforts déployés pour réussir la réforme pédagogique afin d’atteindre l’autonomie et promouvoir et développer la recherche scientifique.
Il a également précisé que le nouveau système pédagogique LMD (Licence-Master-Doctorat) donne des perspectives pour l’intégration des lauréats aux marchés de travail estimant que cette rentrée universitaire verra l’application du système de Master qui renforcera l’ouverture sur la recherche scientifique et le monde de l’entreprise.
Le ministre a insisté sur le rôle des étudiants pour réussir cette réforme mettant en relief les dispositions entreprises par son département pour améliorer la vie des étudiants.
«Cette rentrée intervient après la réforme des programmes et des manuels scolaires au niveau de tous les cycles de formation», a t-il ajouté.
Pour sa part, le wali de la région du Grand Casablanca, Mohamed Kabbaj a invité les instances élues, les autorités locales et les responsables au département de l’éducation et de la formation à plus de coordination et de coopération pour relever le niveau du système éducatif dans la région du grand Casablanca. La présidente de l’université Hassan II-Mohammédia,  Rahma Bourkia a présenté, pour sa part, la rentrée universitaire au niveau des facultés Hassan II Aïn Chock et de Mohammédia et les moyens visant à renforcer la coopération et la coordination entre les deux établissements universitaires et les autorités locales et les instances élues.
Le président de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation a présenté, de son côté, la rentrée scolaire et la situation de l’enseignement et les dispositions entreprises pour sa réussite au niveau de son Académie où près de 50.000 étudiants sont inscrits dans les différents établissements universitaires et 840.000 élèves inscrits dans les autres cycles de formation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *