El Mustapha Benali : «L’image de la femme continue d’être déformée»

El Mustapha Benali : «L’image de la femme continue d’être déformée»

ALM : Quels sont les objectifs de cette table ronde ?
El Mustapha Benali : Nous avons pris l’initiative d’organiser cette table ronde afin de mener une réflexion approfondie sur l’image de la femme dans la télévision. Le but est de percevoir de nouvelles règles du jeu pour transmettre une image plus positive, crédible et réaliste des femmes. Notre objectif était donc d’enrichir la réflexion sur la question des messages et  images stéréotypées et parfois dégradants concernant la femme. Cette table ronde  ne se contentait  pas de dresser l’état des lieux, mais plutôt  de formuler des recommandations visant une amélioration du contenu des messages véhiculés par la télévision. Le débat a porté essentiellement sur des clichés primaires sur la femme. Généralement, elle est décrite comme une femme au foyer, analphabète, mauvaise gestionnaire… que ça soit dans les spots publicitaires, les feuilletons, les téléfilms, ou même dans les infos télévisés. L’image de la femme est encore trop négative et continue d’être déformée.
 
Quelles conclusions tirez-vous de ce débat ?
Le débat a prouvé une fois encore que notre constitution en association a sa valeur ajoutée sur l’échiquier médiatique. Certes, un «petit» progrès a été réalisé ces dernières années mais il existe toujours un décalage entre les représentations de la femme dans la télévision et la réalité de sa place dans la société marocaine. Force est de constater qu’après l’adoption de la charte nationale pour l’amélioration de l’image de la femme dans les médias. Peu d’initiatives ont été mises en œuvre par le gouvernement.

Quelle est la situation de la femme dans la télévision marocaine ?
Quiconque suit attentivement la publicité subit un choc en voyant que les critères physiques priment sur les critères intellectuels. La plupart des publicités véhiculées par la télévision se focalisent sur le corps de la femme. La télévision ne reflète pas avec précision l’évolution du statut social, économique et politique de la femme marocaine et manque d’une stratégie claire portant sur l’égalité des sexes. La télévision doit être un instrument principal pour le changement.

Quels sont les obstacles auxquels sont confrontées les femmes ?
Les obstacles sont énormes sur tous les plan : politique, culturel, économique et juridique… L’accent doit être mis sur deux concepts complémentaires, à savoir celui de parité, et celui de partenariat qui montre qu’une dynamique créative peut s’instaurer entre l’homme et la femme pour affronter ensemble les problèmes de la société.

Quelles sont les perspectives à venir ?
Tous les acteurs et actrices sont appelés aujourd’hui à intervenir d’urgence, avec une bonne connaissance de leurs rôles et responsabilités en s’assumant  également par rapport à leurs droits et devoirs. Le travail sur l’image de la femme est pluriel  car au-delà du premier niveau à celui du respect de la dignité de la femme, s’ajoute un niveau plus profond, celui de la recherche d’une image plus positive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *